1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

GB-La France exclut de renégocier les traités européens-Sapin
Reuters11/05/2015 à 10:33

PARIS, 11 mai (Reuters) - La France est prête à discuter d'évolutions du fonctionnement des institutions européennes avec la Grande-Bretagne mais n'acceptera pas une renégociation des traités, a déclaré lundi le ministre français des Finances, Michel Sapin. "S'il s'agit de discuter avec la Grande-Bretagne des modalités de fonctionnement de l'Union européenne, ça paraît parfaitement de l'ordre des discussions possibles", a-t-il dit lors d'un point de presse. "Si une renégociation voulait dire une renégociation des traités, vous connaissez la position de la France (...) Dans le contexte actuel, nous considérons qu'il faut tout discuter, aller le plus loin possible dans les évolutions, mais la ligne où l'on s'arrête, c'est le changement de traité. On ne va pas se lancer dans un débat institutionnel", a-t-il ajouté. Après sa victoire aux législatives de jeudi, le Premier ministre britannique, David Cameron, a réaffirmé sa volonté d'organiser un référendum sur l'appartenance de la Grande-Bretagne à l'Union européenne. Il réclame notamment un durcissement de la réglementation sur la circulation des travailleurs au sein de l'Union. "Les fondements mêmes de l'Union européenne, c'est la liberté de mouvement des travailleurs sur son territoire. On est là sur des questions absolument fondamentales", a dit Michel Sapin. Selon le ministre, il est possible de discuter des "moyens de faire respecter les règles partout sur le territoire de l'Union européenne". "Mais remettre en cause les valeurs profondes de l'Union européenne, évidemment il y aura là une grave difficulté", a-t-il ajouté. Voir aussi : la France redoute la menace d'un "Brexit" ID:nL5N0XW51N (Yann Le Guernigou, édité par Emmanuel Jarry)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • a.guer
    11 mai13:36

    Aujourd'hui, en France, la parole du peuple est mise sous boisseau , au profit des décisions de nos gouvernants : c'est le peuple anglais qui décidera, quoiqu'en pense FH !

    Signaler un abus

  • svtmh1
    11 mai13:03

    Il s'agite la pantin mais il n' a aucun pouvoir.

    Signaler un abus

  • mucius
    11 mai11:30

    La France renégociera les traités européens si l'Allemagne et la Grande-Bretagne le demandent.

    Signaler un abus

  • bernm
    11 mai11:27

    Pour le momnet, les perdants sont plutot ceux qui sont dans l'Europe... Par exemple la suisse, qui a plus de liberte sans le carcant europeen.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer