Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

SOCIETE GENERALE

45.4850EUR
-0.12% 
indice de référence CAC 40

FR0000130809 GLE

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    45.5450

  • clôture veille

    45.5400

  • + haut

    45.6650

  • + bas

    45.3850

  • volume

    122 939

  • valorisation

    36 748 MEUR

  • capital échangé

    0.02%

  • dernier échange

    27.04.18 / 09:34:53

  • secteur

    Banques

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    44.1250

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    46.8450

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter SOCIETE GENERALE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter SOCIETE GENERALE à mes listes

    Fermer

GB-11 ex-salariés de banques en justice dans le dossier Euribor

Reuters11/01/2016 à 09:10
    LONDRES, 11 janvier (Reuters) - Onze anciens salariés de 
Deutsche Bank  DBKGn.DE , de Barclays  BARC.L  et de la Société 
générale  SOGN.PA  devraient être lundi les premières personnes 
formellement inculpées d'association de malfaiteurs dans le but 
de manipuler l'Euribor, un taux interbancaire qui sert de 
référence pour fixer les taux et les prix de multiples produits 
financiers. 
    La comparution de ces dix hommes et une femme devant un 
tribunal londonien ouvre un nouveau chapitre du feuilleton 
juridico-financier lancé en 2008 par les autorités financières 
américaines.  
    Les différentes enquêtes internationales ouvertes par les 
autorités financières et judiciaires sur la manipulation 
présumée de l'Euribor ont déjà conduit les banques impliquées à 
débourser plus de huit milliards d'euros dans le cadre d'accords 
amiables et abouti à la mise en cause de 30 personnes.  
    Les 11 anciens salariés de banques qui comparaissent lundi à 
titre individuels sont de six nationalités différentes. Parmi 
eux figurent trois Français: Christian Bittar, considéré 
lorsqu'il était basé à Singapour comme l'un des teneurs de 
marché les plus rentables de Deutsche Bank, Philippe Moryoussef, 
ancien salarié de Barclays, et Stéphane Esper, un ex-employé de 
la Société générale.  
    Cinq autres ex-salariés de Deutsche Bank et trois autres de 
Barclays comparaîtront à leurs côtés.  
    Les avocats de Christian Bittar et de l'un de ses 
ex-collègues, Andreas Hauschild, un Allemand, ont déclaré qu'ils 
contesteraient vigoureusement les chefs d'inculpation. Ceux des 
autres mis en cause ont refusé de s'exprimer ou n'ont pas 
répondu aux demandes de commentaires.  
    Censé refléter le coût auquel les banques se prêtent les 
unes aux autres dans différentes monnaies et à diverses 
échéances, les taux comme l'Euribor ("Euro interbank offered 
rate") et le Libor ("London interbank offered rate") servent de 
référence pour environ 450.000 milliards de dollars de produits 
financiers. 
    Barclays, l'une des principales banques britanniques, a été 
la première à conclure un accord amiable dans ce dossier en 
2012, reconnaissant alors que ses traders avaient tenté de 
fausser le Libor et l'Euribor entre 2005 et 2009. Elle a dû 
payer une amende de 450 millions de dollars.  
    Depuis, 10 autres grandes institutions financières ont été 
sanctionnées en Europe et aux Etats-Unis pour leur rôle dans ce 
dossier, dont UBS  UBSG.VX , Lloyds Banking Group  LLOY.L , 
JPMorgan  JPM.N  et Citigroup  C.N . 
    L'amende la plus lourde, de 2,5 milliards de dollars, a été 
infligée à Deutsche Bank en avril dernier. La filiale 
londonienne de la première banque allemande a plaidé coupable de 
fraude informatique.  
 
 (Kirstin Ridley; Marc Angrand pour le service français, édité 
par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées

-0.21%
-0.19%
+537.11%
0.00%
-0.43%
-1.24%
-0.19%
+0.12%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.