1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Gaza : nouvelle journée de tensions pour la «grande marche du retour »
Le Parisien31/03/2018 à 08:30

Gaza : nouvelle journée de tensions pour la «grande marche du retour »

Au lendemain d'une journée sanglante, la « grande marche du retour » des Palestiniens risque de provoquer un nouveau face-à-face tendu, ce samedi à Gaza, avec les soldats israéliens. Ce mouvement de protestation, qui doit durer six semaines, défend le « droit au retour » des réfugiés palestiniens et dénonce le strict blocus de Gaza.16 morts et 1 400 blessés. Des dizaines de milliers de Palestiniens, dont des femmes et des enfants, ont convergé vendredi le long de la barrière frontalière qui sépare Israël de la bande de Gaza. Un petit nombre d'entre eux s'est approché à quelques centaines de mètres de cette barrière ultra-sécurisée. Les soldats ont répliqué en tirant à balles réelles et en faisant usage de gaz lacrymogène. Selon le ministère de la Santé de Gaza, 16 Palestiniens ont été tués et plus de 1 400 blessés dans ces affrontements. Des secouristes palestiniens évacuent un blessé. (Reuters/Amir Cohen) 30 000 manifestants. Un porte-parole de l'armée israélienne a évalué à 30 000 le nombre des manifestants vendredi. « L'armée israélienne a imposé une zone militaire fermée autour de la bande de Gaza, toute activité dans ce secteur requiert son autorisation », a déclaré ce porte-parole. Les manifestants jettent des pierres vers les troupes israéliennes qui recourent à des moyens antiémeutes et « tirent en direction des principaux meneurs », a-t-il ajouté. Vendredi soir, des responsables politiques de Gaza ont appelé les manifestants à se retirer de la zone frontalière jusqu'à samedi.Des tireurs d'élite. Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, avait prévenu vendredi que « des centaines de tireurs d'élite (israéliens) » étaient déployés à la frontière. Les dirigeants militaires et politiques israéliens avaient prévenu que l'armée n'hésiterait pas à leur donner l'ordre d'ouvrir le feu en cas de tentative d'infiltration sur le territoire israélien. De ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer