1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gaza : Israël décrète une trêve humanitaire de 5 heures, le Hamas donne son accord
Le Parisien17/07/2014 à 03:07

Gaza : Israël décrète une trêve humanitaire de 5 heures, le Hamas donne son accord

Après avoir intensifié ses frappes contre la bande de Gaza, Israël compte observer jeudi durant cinq heures une trêve «humanitaire». Dans la soirée de mercredi à jeudi, le Hamas, au pouvoir à Gaza, annonce avoir donné son accord à un cessez-le-feu temporaire demandé par l'Onu pour des raisons humanitaires. «Le groupe donne son accord à un cessez-le-feu de cinq heures» commençant jeudi à 10H00, heure locale (9 heures, heure française, a déclaré le porte-parole du Hamas Sami Abu Zukhri dans un communiqué.Les bombardements israeliens ont fait au moins 25 morts mercredi dont huit enfants palestiniens. Quatre d'entre-eux ont été tués sur une plage, au neuvième jour de l'opération Barrière de protection. A l'issue de négociations avec l'ONU, l'armée a annoncé une pause pour permettre à «la population civile de Gaza de se ravitailler».

Au total 222 Palestiniens sont morts et plus de 1.600 blessés, en neuf jours d'offensive, selon les services d'urgences palestiniens. Côté israélien, un civil de 37 ans a été tué par un tir de roquette près de la frontière de Gaza. Plus d'un millier de roquettes ont  atteint son sol en neuf jours et plus de 250 ont été détruites par le système de défense Iron Dome, selon Israël.  Une offensive terrestre est toujours envisagée, l'Etat hébreu a demandé ce mercredi à 100 000 habitants de Gaza d'évacuer leur domicile.

Pour tenter de trouver un compromis afin de mettre fin au bain de sang, de nouvelles négociations entre Palestiniens et Egyptiens, les médiateurs traditionnels, ont eu lieu au Caire. Le numéro deux du Hamas, Moussa Abou Marzouk  a réclamé des modifications à la première mouture de l'initiative égyptienne. Le président palestinien MahmoudAbbas devait lui aussi rencontrer les dirigeants égyptiens, alors que le secrétaire d'Etat américain John Kerry a indiqué que son pays «fait tout» pour arracher un accord de cessez-le-feu.

Cette spirale de violences a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

17 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Berg690
    16 juillet22:47

    Parfois l'Histoire bégaie et se rappelle aux bons souvenirs...Ah si nous avions su.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer