Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gaz : Total accusé de collusion avec la junte militaire birmane
Boursorama avec Media Services04/05/2021 à 16:32

Selon une enquête du Monde, des millions de dollars issus de l'exploitation d'un gazoduc auraient bénéficié aux militaires, aux dépens de l'Etat de Birmanie.

Des soldats, dans une rue de rangoun (illustration) ( AFP / STR )

Des soldats, dans une rue de rangoun (illustration) ( AFP / STR )

Un montage financier autour d'un gazoduc exploité par Total en Birmanie aurait permis de diriger depuis des années des centaines de millions de dollars des ventes de gaz directement vers les militaires de ce pays, au détriment de l'Etat birman, selon le journal Le Monde qui cite plusieurs documents, mardi 4 mai. Total n'avait pas donné suite aux sollicitations mardi en milieu de journée. 

L'entreprise en cause, Moattama Gas Transportation Company (MGTC), est propriétaire du gazoduc reliant le champ gazier de Yadana, au large des côtes birmanes, à la Thaïlande. Elle a été créée en 1994, lors de la mise en place du projet gazier, et est domiciliée aux Bermudes. Ses actionnaires sont les mêmes que ceux de l'entreprise exploitant le gisement, en particulier Total (31%) et la Myanmar Oil and Gas Enterprise (MOGE, 15%, contrôlée par l'armée birmane).

Total présent en Birmanie depuis près de 30 ans

Or, selon le quotidien, qui a consulté les comptes et audits de MGTC, cette entreprise facture "à un prix jugé exorbitant" le transport du gaz, généralement moins taxé que la production, ce qui permettrait de réduire le montant des royalties versées à l'Etat birman. Ce montage permettrait à l'armée, via la MOGE, de toucher directement des dividendes sur l'activité de transport, qui affichait en 2019 un chiffre d'affaires de 523 millions de dollars pour seulement 11 millions de charges.

Le Monde , qui a interrogé plusieurs experts, évoque une forme d'"optimisation fiscale" pour les actionnaires de MGTC, aux dépens de l'Etat birman. "Nous ne connaissons pas les raisons précises ayant conduit le choix de domicilier MGTC aux Bermudes il y a 30 ans", souligne-t-on chez Total auprès du Monde. Total y ajoute qu'aujourd'hui le groupe "ne domicilie plus aucune filiale nouvelle dans les paradis fiscaux". Le groupe pétrolier est présent en Birmanie depuis 1992, et depuis le coup d'Etat militaire de février, les militants pro-démocratie le pressent de nouveau de "cesser de financer la junte".

Son PDG a indiqué en avril qu'il suspendait ses forages dans le pays mais qu'il continuait à exploiter le gisement de Yadana, en activité depuis 1998, pour approvisionner en énergie les populations birmanes et thaïlandaises. Il s'est aussi engagé à financer des ONG consacrées à la défense des droits humains à hauteur de ce qu'il verse à l'Etat birman.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • guyguy16
    04 mai17:52

    Total passe au vert (de honte)

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer