1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gaz: le Venezuela déroule le tapis rouge à la Russie
Boursorama avec AFP Services09/08/2019 à 08:30

Le géant russe du pétrole Rosneft va bénéficier de conditions préférentielles dans le développement de deux champs de gaz au Venezuela, grâce à un amendement à un accord entre Caracas et Moscou.

Les ministres des affaires étrangères russe et vénézuélien Sergei Lavrov et Jorge Arreaza à Moscou,le 5 mai 2019. ( AFP / KIRILL KUDRYAVTSEV )

Un mariage en bonne et due forme. La Russie et le Venezuela s'engagent à "créer des conditions favorables, éviter les discriminations et apporter une assistance à la société Rosneft et Grupo Rosneft", la filiale du groupe russe au Venezuela, dans le développement de deux gisements de gaz.

Parmi ces "conditions favorables", figure notamment une exemption d'impôts au Venezuela pour Rosneft, ses fournisseurs et ses sous-traitants dans l'exploitation des deux gisements, selon l'agence de presse russe TASS, qui précise qu'il s'agit de gaz de schiste.

Les deux gisements concernés sont ceux offshore de Patao et Majillon, situés dans la mer des Caraïbes face à la côte de l'Etat de Sucre (est).

La Russie, un des derniers soutiens au Venezuela

Leur exploitation par Rosneft, déjà connue, a été intégrée à un protocole sur la "coopération dans la mise en oeuvre de projets stratégiques communs" signé en 2009 par les deux pays. Le président russe, Vladimir Poutine, a approuvé cet amendement en juin, selon TASS.

La Russie est un des derniers soutiens du Venezuela, qui traverse une profonde crise politique et économique. Ce soutien passe notamment par Rosneft, qui a mené de nombreux investissements très politiques dans le pays.

Une partie de la dette vénézuélienne - à hauteur de plusieurs milliards de dollars - envers Moscou est remboursée en hydrocarbures, selon des accords conclus entre le groupe public PDVSA et Rosneft.

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • spcmg71
    09 août22:01

    Ineptitude. Oui. je sais, ca oblige a reflechir. desolé.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer