Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gaston Flosse réélu président de Polynésie

Reuters18/05/2013 à 13:15

par Daniel Pardon

PAPEETE (Reuters) - Le sénateur Gaston Flosse, qui aura 82 ans le mois prochain, a été réélu samedi par 38 voix de majorité sur 57 votants président de la Polynésie française par les élus de l'Assemblée du territoire du Pacifique Sud.

Deux autres candidats briguaient la fonction, Antony Geros, (UPLD, indépendantiste) et Teva Rohfritsch (ATi'a Porinetia), qui ont obtenu respectivement 10 voix et 8 voix.

La réélection de Gaston Flosse ne faisait aucun doute depuis la victoire de son parti aux dernières élections territoriales du 5 mai. Le président sortant, l'indépendantiste Oscar Temaru, avait recueilli moins de 30% des suffrages contre un peu plus de 45% pour M. Flosse, le reste des voix allant à un autre parti autonomiste, A Ti'a Porinetia.

Avec une majorité confortable de 38 sièges sur 57, M. Flosse était assuré de retrouver sa fonction, qu'il avait déjà occupée de 1984 à 1987, puis de 1991 à 2004.

De 1986 à 1988, il avait été nommé par Jacques Chirac secrétaire d'Etat en charge du Pacifique Sud et il est sénateur de la République depuis 1998. Il avait brièvement été reconduit à la plus haute fonction de l'exécutif polynésien du 22 octobre 2004 au 3 mars 2005 et du 23 février 2008 au 15 avril 2008.

Grâce à la nouvelle loi électorale de 2011, malgré une majorité relative en nombre de voix au dernier scrutin, son parti, le Tahoera'a Huiraatira, a bénéficié d'une prime majoritaire de 19 sièges accordée au parti arrivant en tête au second tour, ce qui devrait à ce territoire français du Pacifique Sud cinq ans de stabilité, sauf coup de théâtre, après dix années d'instabilité politique.

UNE DÉCISION DE "DICTATEURS"

Ce coup de théâtre pourrait survenir dans quelques mois, puisque la Cour de cassation doit valider ou invalider avant la fin de l'année un jugement de la cour d'appel de Papeete dans une affaire d'emplois fictifs.

Le sénateur Flosse a été condamné à quatre ans de prison avec sursis, 125.000 euros d'amende et surtout à trois ans de privation de ses droits civiques, ce qui provoquerait sa destitution si ce jugement était confirmé.

Le parti indépendantiste d'Oscar Temaru, le Tavini Huiiraatira, s'est indigné de la candidature de M. Flosse et avait organisé une manifestation devant l'assemblée jeudi soir pour protester contre le retour aux affaires de "l'homme politique le plus condamné de la République".

Seule ombre au tableau pour les autonomistes et plus particulièrement pour les élus du Tahoera'a Huiraatira, l'adoption à New York d'une résolution présentée par trois petits pays de la région, Nauru, Tuvalu et les îles Salomon, sous l'impulsion d'Oscar Temaru.

Cette résolution réinscrit la Polynésie française sur la liste des pays et territoires à décoloniser, une incontestable victoire sur le plan international pour Oscar Temaru, quelques heures à peine avant qu'il ne perde son mandat au profit de Gaston Flosse.

Celui-ci a qualifié l'adoption de cette résolution d'une décision de "dictateurs". La France a dénoncé une "ingérence flagrante" et une "absence complète de respect" pour les "choix démocratiques" des Polynésiens.

Edité par Jean-Stéphane Brosse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.