1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gardes à vue dans l'enquête sur les attentats de janvier 2015
Reuters21/11/2017 à 15:34

GARDES À VUE DANS L'ENQUÊTE SUR LES ATTENTATS DE JANVIER 2015

PARIS (Reuters) - Trois personnes ont été placées en garde à vue lundi et mardi dans le cadre de l'information judiciaire ouverte sur les attentats commis en janvier 2015 à Paris, a-t-on appris de source judiciaire.

Un homme, né en 1971, a été arrêté lundi dans les Ardennes par les enquêteurs de la sous-direction anti-terroriste de la police judiciaire (SDAT) et une femme, née en 1989, a été interpellée le même jour en Haute-Marne.

Les enquêteurs s'interrogent notamment sur leur rôle éventuel dans la fourniture d'armes aux auteurs des attentats.

Une troisième personne a été placée en garde à vue mardi, a-t-on dit de source judiciaire, sans plus de précisions.

Le 7 janvier 2015, les frères Saïd et Chérif Kouachi ont tué 12 personnes lors de l'attaque de l'hebdomadaire Charlie Hebdo. Ils ont été abattus deux jours après, dans un affrontement avec les policiers lancés à leur poursuite.

Le 8 janvier, Amedy Coulibaly a tué une policière municipale à Montrouge avant de prendre des otages le lendemain dans une supérette casher de la porte de Vincennes et de tuer quatre personnes. Il a lui-même été abattu.

(Emmanuel Jarry, édité par Jean-Baptiste Vey et Simon Carraud)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer