1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Garde alternée systématique : des spécialistes tirent la sonnette d'alarme
Le Point22/11/2017 à 19:58

Généraliser la garde alternée des enfants lors des divorces, la mesure a été largement décriée. Cette proposition de loi MoDem posait la garde alternée comme principe de base en cas de séparation des parents. Précisément, le texte visait à instaurer « le principe général de résidence des enfants chez chacun de leurs parents, afin de traduire leur égalité, cela toujours dans le respect de l'intérêt supérieur de l'enfant ». Mais faire de cette mesure non plus l'exception mais la règle a de nombreux détracteurs, à commencer par des spécialistes de la petite enfance.

Un collectif a adressé un courrier aux députés et à la commission des Lois pour alerter sur les dangers qu'ils estiment liés à la résidence alternée chez les jeunes enfants. Pour eux, ce projet de loi ne tient pas compte de « la définition des besoins fondamentaux de l'enfant énoncée lors de l'élaboration de la loi de mars 2016 sur la protection de l'enfance, à savoir le besoin de sécurité affective et de stabilité. Il ne prend pas en compte la spécificité des enfants petits, et constitue par là-même un véritable danger pour leur développement affectif ».

Troubles du sommeil et phobie scolaire

Ces psychiatres et psychologues signalent de l'angoisse, des troubles psychosomatiques, dépression, de l'hyperactivité avec trouble de la concentration, des troubles du sommeil, une phobie scolaire, etc.,...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9941825
    23 novembre09:30

    Il conviendrait de faire diminuer le nombre ahurissant de foyers monoparentaux : un bébé se fait à 2 et les 2 doivent assumer

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer