1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

G7/Russie: La France estime que la situation n'a pas changé
Reuters03/06/2020 à 19:06

G7/RUSSIE: LA FRANCE ESTIME QUE LA SITUATION N'A PAS CHANGÉ

PARIS (Reuters) - La France estime que les raisons qui ont conduit à l'exclusion de la Russie du G7 n'ont pas disparu et s'interroge sur la volonté même de Moscou de rejoindre le groupe des sept puissances économiques, a indiqué mercredi une source à l'Elysée.

Le président américain Donald Trump, dont le pays assure cette année la présidence tournante du G7 (Royaume-Uni, Canada, France, Allemagne, Italie, Japon et États-Unis), a annoncé son intention d'inviter la Russie, exclue du groupe en mars 2014 en raison de son annexion non reconnue par la communauté internationale de la péninsule ukrainienne de Crimée.

"La Russie a été exclue du G7 pour des raisons précises et aujourd'hui nous ne voyons pas que cette situation ait changé", a dit la source à l'Elysée. "Mais - et c'est l'avis du président et d'autres partenaires internationaux - il faut trouver les moyens du dialogue avec la Russie."

"Il y a toutes sortes de manières de dialoguer, je ne sais pas ce que veut dire le retour de la Russie au G7 ou au G8, en tout cas il faut le consensus au sein du groupe et on sait qu'il n'y a pas de consensus sur ce sujet-là", a-t-elle ajouté.

"Avant de parler du retour de la Russie au G7, il faudrait par ailleurs s'assurer des intentions russes, je n'ai pas le sentiment que les Russes soient très pressés ou très demandeurs d'un retour au G7 (...) on a souvent entendu les Russes dire que le G7 était dépassé et qu'aujourd'hui c'était le G20", a-t-elle ajouté.

En août 2019, lors du sommet du G7 à Biarritz, Emmanuel Macron avait exclu un retour sans conditions de la Russie qui serait selon lui une "erreur stratégique" et une consécration d'une forme d'"impunité". Il avait jugé des avancées dans la résolution du conflit ukrainienne indispensables.

(Marine Pennetier, édité par Jean-Stéphane Brosse)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    04 juin10:06

    Poutine n'en a rien à faire du G-7. la Crimée a toujours été russe, les Criméens parlent russe et ils ont choisi l'indépendance. La France ne fait qu'obéir aux injonctions de Washington, elle n'a aucune politique étrangère ni aucune vision saine sur quoi que ce soit, elle n'a plus aucune audience dans le monde.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer