1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Frère Henri Burin des Roziers, la mort d'un grand combattant
Le Point30/11/2017 à 07:14

Il n'y aura que quelques mentions dans les médias ? en dehors de la presse catholique. Et pourtant, c'est une légende de l'ordre religieux dominicain et un grand combattant qui vient de s'éteindre à 87 ans dimanche 26 novembre au couvent Saint-Jacques, en plein c?ur de Paris, où il s'était réfugié depuis trois ans après une longue vie de combats, en particulier auprès des « sans-terre » au Brésil.

Le Frère Henri Burin des Roziers avait inscrit son engagement dans un ordre né au XIIIe siècle (à Toulouse) à la longue tradition « missionnaire » ? même si, comme on le verra plus tard, il refusait cette étiquette. Tradition incarnée, depuis le XVe siècle, par le père Antonio de Montesinos, à Saint-Domingue. Défenseur des Amérindiens esclavagisés par les grands propriétaires, il est l'auteur, en 1511, d'un sermon célèbre qui mettra en marche à son tour Bartolomé de Las Casas, lequel deviendra l'infatigable avocat des Indiens devant la cour d'Espagne.

Menaces

C'est en suivant cette ligne qu'Henri Burin des Roziers, au XXe siècle, s'engagea auprès des « sans-terre » au Brésil, particulièrement en Amazonie, dans l'État du Pará, au nord-ouest du pays. Pendant trente-trois ans, « Frei Henri » s'acharna à défendre ceux qu'on appelle les « pions », ces dizaines de milliers d'ouvriers agricoles sans qualification qui se font exploiter comme des esclaves par des propriétaires...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7097610
    30 novembre08:14

    Un grand homme pour une grande cause. La terre n'est pas une marchandise car c'est la vie.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer