1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fraudes fiscales : Moscovici se réjouit d'une hausse des régularisations
Le Parisien23/06/2013 à 16:51

Fraudes fiscales : Moscovici se réjouit d'une hausse des régularisations

Invité ce dimanche du Grand Rendez-vous Europe1 - iTélé - «Le Parisien»-«Aujourd'hui en France», le ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici s'est voulu rassurant sur la situation économique du pays et sur le pouvoir d'achat des Français. Chômage, Livret A, fiscalité, Europe, indemnisation après les inondations... Le patron de Bercy a commenté l'actualité.

95 régularisations fiscales par mois. Alors que les députés ont durci cette semaine les sanctions en matière de fraude fiscale, dans le cadre du projet de loi sur la transparence de la vie publique, le ministre loue l'efficacité d'un «système clair et transparent, avec aussi la perspective de la sanctions» qui commence à faire peur aux fraudeurs. «Nous avons cette année l'objectif de récupérer 20 milliards d'euros. Nous ne voulons ni amnistie, ni négociation, ni procédure opaque. Ça veut dire qu'un contribuable qui a de l'argent à l'étranger peut revenir en France. Les pénalités seront de 15 % pour les fraudeurs passifs, qui ont hérité de comptes à l'étranger, et de 30 % pour les actifs qui fraudent eux-même», explique-t-il. D'ailleurs, «depuis la fin de la cellule Woerth, nous avions 25 régularisations par mois, nous en sommes à 95 aujourd'hui, et on assiste à une montée en puissance. On a multiplié par trois les résultats», se félicite le ministre de l'Economie, ancien superviseur de Jérôme Cahuzac.

Inondations : une indemnisation «rapide et généreuse». Le ministre de l'Economie l'assure aux victimes, «la solidarité du gouvernement est totale». Sans pouvoir évaluer pour l'instant le montant des dégâts, il affirme que le gouvernement «sera à la hauteur»: «Je veillerai à ce que les indemnisations soient lancées rapidement et qu'elles soient aussi généreuses que nécessaires. Les estimations, ça prend du temps. Mais il n'y a pas d'inquiétude à avoir, nous sommes aux côtés des victimes», insiste Pierre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    23 juin17:41

    Il se réjouira moins le jour où le scandale de certains élus PS en poste seront dénoncés, cette phrase il n'aura pas fini de la regretter.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer