Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Frappes aériennes dans le nord de la Syrie, 45 civils tués-OSDH

Reuters26/12/2014 à 13:33

AMMAN, 26 décembre (Reuters) - Au moins 45 civils ont été tués et 175 blessés dans des bombardements gouvernementaux sur des territoires du nord de la Syrie contrôlés par le groupe Etat islamique, a-t-on appris auprès d'habitants et de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Des hélicoptères et des avions de combat ont lâché des barils d'explosifs sur des zones résidentielles et industrielles dans les villes d'Al Bab et Kabassine, au nord-est d'Alep, hier et dans la nuit, selon des témoins. "Il n'y avait pas de groupe armé dans le marché, seulement des personnes pauvres. Pourquoi Assad nous tue-t-il ? Que Dieu nous venge", a déclaré Youssef al Saad, un habitant de Qabassine et volontaire au sein du groupe de défense civile local contacté par Skype. Al Bab, ville d'environ 100.000 habitants, est la cible de bombardements intensifs de la part des forces gouvernementales depuis le début de la campagne de coalition menée par les Etats-Unis contre les djihadistes de l'Etat islamique en Syrie, fin septembre. Selon l'OSDH, au moins 37 civils ont été tués dans ces raids. Plus de 110 personnes sont mortes dans les quelque 470 frappes menées sur des positions rebelles, notamment dans des quartiers situés à l'est de Damas, au cours des 72 dernières heures. Onze civils, majoritairement des femmes et des enfants ont par ailleurs été tués par des tireurs embusqués alors qu'ils tentaient de quitter Zebdine, un quartier rebelle assiégé dans les environs de Damas, selon l'OSDH. "Des raids sans précédents ont été menés en Syrie durant les trois derniers jours, là où le régime (de Bachar al Assad) tente de gagner du terrain au sol pour améliorer sa position dans d'éventuelles futures négociations", a déclaré à Reuters Rami Abdoul Rahman, responsable de l'organisation proche de l'opposition et basée à Londres. Les médias syriens ont, de leur côté, rapporté que l'armée avait repoussé des "attaques terroristes" dans des zones contrôlées par les rebelles et infligé des pertes aux djihadistes étrangers. (Suleiman Al-Khalidi; Agathe Machecourt pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.