Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

François Hollande prêche pour le vote "efficace" au premier tour

Reuters01/04/2012 à 21:31

FRANÇOIS HOLLANDE APPELLE À LA MOBILISATION DE SES SYMPATHISANTS DÈS LE PREMIER TOUR

par Bernard Grollier

SAINT-DENIS-DE-LA-REUNION (Reuters) - Confronté à la montée dans les sondages du candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon, le candidat PS à la présidentielle François Hollande a multiplié dimanche à La Réunion les appels à la mobilisation de son électorat dès le premier tour.

Les sondages le donnent constamment vainqueur au second tour mais semblent indiquer un effritement au profit notamment du candidat de la gauche radicale.

"Nous sommes tout près du moment décisif, on annonce depuis tant de mois ma victoire, mais elle dépend de vous et de vous seuls. Dès le 22 avril, créez ce mouvement qui se traduira le 6 mai par la victoire", a-t-il déclaré dimanche devant 3.000 personnes lors d'un meeting à Saint-Joseph, fief socialiste du sud de l'île.

"Nous devons faire le meilleur résultat possible et avoir des objectifs très élevés dès le premier tour", avait-il dit plus tôt à environ 300 sympathisants du Parti communiste réunionnais venus l'accueillir à Saint-Louis, dont la municipalité est dirigée par ce parti.

Mercredi dernier, le PCR a officiellement appelé à voter pour François Hollande dès le 22 avril, alors que les sympathies de nombre de ses militants vont plutôt à Jean-Luc Mélenchon.

Plus que la dispersion des voix, c'est l'abstention que le député de Corrèze dit craindre. "Rien n'est joué pour le premier tour, si l'abstention est forte tous les sondages seront démentis", avait-il déclaré le matin devant la presse.

"Si les électeurs se dispersent, cela peut avoir des conséquences heureuse ou fâcheuses", mais "la surprise n'est jamais la même dans une élection", a-t-il souligné. "Il y en aura forcément une", le 22 avril, estime-t-il.

CHÔMAGE MASSIF

François Hollande est reparti dimanche soir de la Réunion avec des chances de réaliser un score élevé dans le plus peuplé des départements d'outre-mer (plus de 800.000 habitants).

Il a toutefois veillé à ne pas froisser les susceptibilités entre le PS local et le PCR, éternels rivaux pour le leadership de le gauche locale.

Un sondage (Ipsos, pour le Journal de l'Île et Réunion Première, réalisé du 20 au 27 mars) le crédite localement de 39% d'intentions de vote au premier tour et de 67% au second.

Moins bien, au premier tour, que le résultat de Ségolène Royal dans l'île en 2007 (46%), mais mieux que le score de son ex-compagne au second (63,5%).

Au cours de son week-end dans l'océan Indien, à Mayotte puis à la Réunion, le candidat socialiste à attaqué à de nombreuses reprises la politique ultramarine de Nicolas Sarkozy, qui voudrait, a-t-il ironisé, "effacer son bilan d'un coup d'ardoise magique". Le candidat UMP est lui-même attendu mercredi 4 avril à la Réunion.

Alors que la plupart des collectivités d'outre-mer connaissent un taux de chômage massif, qui atteint parfois 60% chez les moins de 25 ans, comme à la Réunion, "le seul sujet qui me paraît l'emporter sur tous les autres est celui de l'avenir de la jeunesse", a répété François Hollande.

Edité par Thierry Lévêque et Jean-Stéphane Brosse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.