Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

François Hollande étend le service militaire volontaire

Reuters27/04/2015 à 19:09

FRANÇOIS HOLLANDE ÉTEND LE SERVICE MILITAIRE VOLONTAIRE

ALENÇON, Orne (Reuters) - François Hollande a annoncé lundi la mise en place en France métropolitaine du "service militaire volontaire", un dispositif d'insertion qui a fait ses preuves outre-mer, pour compléter l'arsenal de lutte contre le chômage des jeunes.

En visite dans un centre de formation pour jeunes en difficulté (Epide) à Alençon, le chef de l'Etat a indiqué que le système serait expérimenté initialement dans trois sites pour un total de 1.000 places, qui seront complétés ensuite par quatre autres établissements.

Peu de temps après ces annonces, le ministère du Travail diffusait les chiffres des demandeurs d'emploi pour le mois de mars, marqué par une hausse de 0,4% dans la catégorie A (sans aucune activité) et de 1% pour les moins de 25 ans.

"Nous sommes confrontés à un chômage élevé, trop élevé", a dit François Hollande.

Le président a appelé à "créer toutes les conditions de l'activité et de la compétitivité. Mais également offrir toutes les conditions pour que la formation puisse correspondre aux emplois de demain (...) Et enfin faire en sorte que les jeunes ne se découragent pas. Parce que quand un pays n'est pas capable d'offrir à sa jeunesse un espoir, ce pays n'a pas d'avenir."

Le taux de chômage des moins de 25 ans, dans sa définition du Bureau international du travail, atteint aujourd'hui près de 24%.

DEUXIÈME CHANCE

Avec les Epide (Etablissement public d'insertion de la Défense-NDLR), le service militaire volontaire (SMV) désormais étendu à l'ensemble de la France et le service civique, "tout concourt à ce que les jeunes puissent avoir une deuxième chance", a déclaré le président de la République.

Les deux premiers centres SMV ouvriront à l'automne à Brétigny-sur-Orge (Essonne) et Montigny-lès-Metz (Moselle).

Un troisième sera installé en janvier dans le sud de la France, en un lieu à déterminer. Quatre centres s'y ajouteront dans l'année 2016, "ce qui fera sept centres en tout pouvant accueillir 2.000 jeunes", a résumé le président.

Ces centres, qui relèveront du ministère de la Défense, recevront des jeunes de 18 à 25 ans sous encadrement militaire pour des formations professionnelles, le plus souvent dans des métiers en tension comme l'hôtellerie, la restauration et le bâtiment.

Le chef de l'Etat a visité à Alençon un centre Epide, structure "de la seconde chance" créée en 2005 proposant une remise à niveau des jeunes, qui peuvent aussi bien améliorer leur niveau de français que passer leur permis de conduire ou apprendre à chercher un emploi.

En début d'année, le président avait annoncé qu'un millier de jeunes supplémentaires pourraient être accueillis d'ici l'année prochaine, soit un flux de 4.500 élèves par an au lieu de 3.500 actuellement, répartis dans 18 établissements en France métropolitaine. Deux centres supplémentaires seront créés dans le sud, a annoncé lundi le président.

(Elizabeth Pineau, édité par Yann Le Guernigou)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.