Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

François Hollande dimanche sur TF1 pour un "échange de rentrée"

Reuters13/09/2013 à 20:12

FRANÇOIS HOLLANDE SUR TF1 DIMANCHE SOIR

par Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - François Hollande interviendra dimanche soir sur TF1 dans le cadre du journal télévisé de 20h pour un "échange de rentrée" portant sur l'actualité économique et sociale française mais aussi sur le dossier syrien, a annoncé vendredi l'Elysée.

Interrogé par la journaliste Claire Chazal, le président s'exprimera depuis l'Hôtel Marigny durant environ 30 minutes et devrait aborder "tous les grands sujets nationaux et internationaux", explique son entourage.

Rentrée scolaire, impôts, réforme des retraites ou encore renouveau industriel : le président souhaitait faire un "point d'actualité avec les Français", dit-on à l'Elysée.

François Hollande avait annoncé le 7 septembre à Nice qu'il s'adresserait aux Français lorsqu'il disposerait de tous les éléments pertinents sur le dossier syrien, soit le rapport des inspecteurs de l'Onu et les résultats du vote du Congrès américain sur de possibles frappes aériennes contre la Syrie.

Barack Obama a depuis suspendu la procédure de vote suite à l'initiative diplomatique russe proposant de mettre sous contrôle international les armes chimiques du régime de Damas.

"Le contexte a changé", reconnaît-on à l'Elysée où l'on juge néanmoins que le temps d'un échange avec les Français est venu.

A l'issue de deux jours de discussions à Genève, le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov ont convenu vendredi de se retrouver autour du 28 septembre à New York pour tenter de se mettre d'accord sur une date pour la conférence dite de "Genève 2" au sujet de la Syrie.

EXPLIQUER ET ÉCLAIRER

La Syrie de Bachar al Assad a aussi fait un pas vers une solution politique en décidant d'adhérer à la Convention pour l'interdiction des armes chimiques (CIAC), une avancée qui conforte la reprise des discussions internationales.

"Il s'agit de prendre le temps d'expliquer aux Français l'intérêt de prendre part à ce dialogue", dit-on à l'Elysée au moment où François Hollande est accusé par l'opposition de suivre l'administration américaine.

Alors qu'il avait été à la pointe des pays réclamant une intervention en Syrie pour "punir" les auteurs de l'attaque chimique du 21 août, le président français semble, selon ses critiques, ne plus être au coeur du jeu diplomatique.

"Il y a une nécessité de donner l'information, des explications et un éclairage sur ce sujet qui préoccupe les Français", explique un conseiller.

Alors que la France maintient "toutes les options", y compris militaires, le chef de l'Etat doit aussi convaincre une opinion hostile à toute intervention militaire.

Selon un sondage publié le 6 septembre, les deux tiers des Français sont opposés à une intervention militaire internationale en Syrie.

Sur le plan intérieur, l'intervention du président français aura lieu en pleine polémique sur la préparation du budget 2014 sur fond de "ras-le-bol fiscal".

La présentation mercredi des grandes lignes du projet de budget 2014 a suscité de vives tensions entre l'exécutif et les écologistes, qui critiquent l'absence d'un rééquilibrage entre l'essence et le diesel dès l'an prochain.

Le président devrait aussi s'exprimer sur la réforme des retraites qui sera présentée en conseil des ministres le 18 septembre et dont la contestation dans la rue est pour l'heure moins importante que prévue.

Edité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.