Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

François Hollande annonce des mesures pour la cohésion nationale

Reuters05/02/2015 à 14:28

UN SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL VA ÊTRE MIS EN PLACE AU 2E SEMESTRE

PARIS (Reuters) - François Hollande a annoncé jeudi durant sa conférence de presse de nouvelles mesures en direction des quartiers populaires et de l'Ecole afin de prolonger "l'esprit du mois de janvier 2015" qui a vu la France se rassembler après les attentats djihadistes.

* ÉCOLE

François Hollande a insisté sur l'apprentissage de la laïcité, qui "n'est pas négociable."

"La laïcité doit se transmettre, donc doit s'apprendre, et ce sera fait dans l'école tout au long de la scolarité obligatoire", a-t-il dit.

Le président a également fixé comme objectif la maîtrise du français par tous dès la maternelle, promis de nouveaux moyens à la lutte contre le décrochage scolaire et un renforcement de la formation des enseignants.

François Hollande a demandé une "revalorisation" des lycées professionnels et un meilleur accompagnement de leurs élèves.

Sur le numérique, qui sera enseigné dès l'élémentaire jusqu'à la terminale avec un diplôme dédié, il a rappelé qu'un plan serait présenté "très prochainement", et des décisions prises en mai.

Le chef de l'Etat a annoncé la constitution de "réserves citoyennes" afin de pouvoir mobiliser des renforts de bénévoles notamment dans les écoles pour des actions pédagogiques spécifiques.

* POLITIQUE DE LA VILLE ET "PEUPLEMENT"

François Hollande, qui veut lutter contre la concentration de personnes pauvres dans les mêmes quartiers, son Premier ministre Manuel Valls ayant même parlé d'"apartheid", a rappelé qu'un comité interministériel serait réuni en mars.

Il travaillera notamment à une meilleure répartition des logements sociaux, le chef de l'Etat reprenant à son compte la politique de "peuplement" des banlieues par des populations autres qu'immigrées voulue par son Premier ministre.

"Ce sont toujours les mêmes populations qui se retrouvent aux mêmes endroits et quand une famille arrive à en sortir, eh bien c'est une famille plus pauvre encore qu'on remet là", a regretté le président, qui demande que la loi SRU (qui fixe notamment des seuils de logements sociaux obligatoires aux villes) soit mieux appliquée dans les communes qui y sont rétives.

"S'il le faut, les sanctions seront renforcées, le pouvoir des préfets sera lui-même conforté pour prendre des décisions en matière de construction de logements dans ces villes-là", a promis François Hollande, qui a aussi mis en garde les bailleurs sociaux.

"Trop de bailleurs sociaux s'arrangent pour que ce soit toujours dans les même endroits qu'on mette les populations les plus difficiles".

Les crédits des associations qui sont actives dans les quartiers défavorisés seront préservés voire augmentés, a-t-il aussi dit.

Une "agence nationale pour le développement économique sur les territoires" sera par ailleurs créée, sur le modèle de l'ANRU, Agence nationale pour la rénovation urbaine.

* SERVICE CIVIQUE

François Hollande a proposé la mise en place d'un "service universel pour les jeunes".

"Tout jeune pourra faire un service civique dès le 1er juin à sa demande", a promis le président, qui a rappelé que pour l'heure, la demande de services civiques est quatre fois supérieure à l'offre.

"Cela va supposer de mettre toutes les collectivités, toutes les associations, tous les ministères en capacité de proposer 150.000 ou 160.000 missions dans un délai particulièrement court", a dit le président.

Il a aussi annoncé le lancement d'une expérimentation en métropole du "service militaire adapté" déjà en cours à l'Outre-Mer.

(Chine Labbé et Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.