Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

François Hollande à Florange pour honorer sa promesse

Reuters26/09/2013 à 13:28

FRANÇOIS HOLLANDE À FLORANGE

FLORANGE, Moselle (Reuters) - François Hollande est revenu jeudi chez ArcelorMittal à Florange pour honorer une promesse faite durant la campagne de l'élection présidentielle aux sidérurgistes qu'il était venu soutenir dans leur combat pour la pérennité des hauts-fourneaux.

Ces outils ont fermé en avril et le président français a été accueilli, à son arrivée sous une pluie fine devant les "grands bureaux", par une centaine de manifestants dont certains, de la CGT et du Front de gauche, l'ont hué et sifflé.

"Hollande comme Sarkozy, le président des patrons", affirmait sur une pancarte un militant de la CGT.

L'arrivée d'Edouard Martin, délégué CFDT et figure emblématique de la lutte pour le maintien des hauts-fourneaux, a également été saluée par des sifflets et aux cris de "vendu" et de "bouffon".

Cet accueil témoigne de la fracture syndicale consécutive à l'accord signé le 30 novembre 2012 entre le gouvernement et ArcelorMittal, accord qui entérinait l'arrêt des hauts-fourneaux et la disparition de 629 emplois, sans licenciement, avec la promesse d'un investissement de 180 millions d'euros sur cinq ans.

Bien que tous les syndicats aient qualifié l'accord de trahison, la CFDT et la CFE-CGC ont accepté de participer au comité de suivi mis en place pour en vérifier sa mise en ?uvre, tandis que la CGT et FO s'y refusaient.

François Hollande a été accueilli par Henri-Pierre Orsoni, directeur général d'ArcelorMittal Atlantique et Lorraine, la division d'ArcelorMittal dont dépend l'usine lorraine.

Après un entretien avec la direction, il doit rencontrer les représentants syndicaux qu'il devra convaincre que l'Etat ne les abandonne pas.

Le Président de la République est accompagné par le ministre de la Culture, Aurélie Filippetti , élue de Moselle.

Arnaud Montebourg ne fait pas partie du voyage. Le ministre du Redressement productif, qui avait prôné une nationalisation temporaire du site sidérurgique et tenté de lui trouver un repreneur avant d'être désavoué par Matignon, était à Bruxelles jeudi.

Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.