Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

François Hollande : 17% des Français pour son retour

Boursorama avec AFP23/08/2018 à 15:07

Selon un sondage Ifop réalisé pour Le Figaro, 17% des Français souhaitent que François Hollande soit candidat lors de la prochaine élection présidentielle. Ils sont 44% chez les sympathisants socialistes.

L'ancien président de la République, François Hollande, le 18 juin 2018 à Lille. ( AFP / PHILIPPE HUGUEN )

Dans le détail, 4% sont "tout à fait" enclins à un retour de l'ancien chef de l'État, 13% le sont "plutôt" contre 18% de "plutôt pas" et 42% de "pas du tout". Chez ses électeurs de 2012, 36% plaident pour une nouvelle candidature.

"4% des Français 'tout à fait' favorables au retour de Hollande, c'est beaucoup pour vendre des livres, mais c'est une base électorale très faible", estime le directeur du département Opinion de l'Ifop, Jérôme Fourquet.

"IL GARDE UN POUVOIR DE NUISANCE"

"Une écrasante majorité des Français a tourné la page", ajoute-t-il. Ce dernier juge par ailleurs que l'ancien président "n'est pas assez fort pour s'imposer au parti socialiste même s'il garde un pouvoir de nuisance".

L'entourage de François Hollande a indiqué lundi qu'il ne se rendrait pas au séminaire de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR), prévu de jeudi à samedi à La Rochelle (Charente-Maritime).

Il fera en revanche sa rentrée lors d'un déplacement à Cherbourg (Manche) le 31 août pour une nouvelle séance de dédicace de son livre Les leçons du pouvoir, "en présence de Bernard Cazeneuve", ancien Premier ministre et maire de la ville. L'ancien chef de l'État a rencontré 21.000 personnes dans 56 villes entre mai et juillet, échangeant avec chacune environ trois minutes, selon son entourage.

Le livre, publié le 11 avril, a dû être réimprimé dix fois, le tirage initial de 70.000 étant finalement doublé. Près de 100.000 exemplaires ont été vendus

Enquête menée auprès d'un échantillon de 1.004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne 14 au 16 août 2018.

30 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • sense78
    23 août21:42

    Ce pseudo-sondage doit nous alerter sur la santé mentale de nos concitoyens: 17% seraient frappés de la maladie d'Alzheimer!

    Signaler un abus

  • M2728834
    23 août19:58

    Laurent Fabius:«Franchement vous imaginez François Hollande Président de la République? On rêve!» Avril 2011.«Une fraise des bois peut-elle cacher un éléphant?» Juin 2011

    Signaler un abus

  • M2728834
    23 août19:57

    Manuel Valls:«Quelqu'un qui me dit qu'il est normal, je commence à me méfier!» Juin 2011.On comprend mieux pourquoi ni Mitterrand ni Jospin, n'ont jamais voulu lui confier le moindre poste de responsabilité. Avec l'image qu'il se traine au Parti socialiste, il est tout à fait normal que son expérience politique soit si pauvre

    Signaler un abus

  • M2728834
    23 août19:56

    Ségolène Royal:«Le point faible de François Hollande c'est l'inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu'il aurait réalisé en 30 ans de vie politique?» Septembre 2011.

    Signaler un abus

  • M2728834
    23 août19:54

    Martine Aubry:«Arrêtez de dire qu'il travaille. François n'a jamais travaillé, il ne fout rien.» Avril 2011. «Il n'est pas fiable.» Juin 2011. «Quand on veut diriger la France, il faut dire ce que l'on va faire. On ne peut pas rester dans le flou. François Hollande a changé trois fois d'avis en trois jours». Octobre 2011.«Il représente la gauche molle». Octobre 2011.«Le système a créé son candidat et nous a matraqués de sondages». Octobre 2011

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.