1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Francis Smerecki, mort d'un commis footballeur
So Foot07/06/2018 à 19:37

Francis Smerecki, mort d'un commis footballeur

Francis Smerecki nous a quittés ce jeudi à l'âge de 68 ans, des suites d'une longue maladie. Ce nom n'est certes pas connu du grand public, mais nous perdons un peu plus qu'un excellent formateur et entraîneur. C'est finalement une certaine idée du foot qui s'en va avec lui. Joueur modeste et fidèle, puis entraîneur reconnu qui a notamment veillé sur l'éclosion de l'actuelle génération dorée des Griezmann et consorts, il a avant tout été de cette catégorie d'éducateurs qui ont plus servi le foot plus qu'ils ne s'en sont servis. Smerecki n'a jamais le renom, aussi bien à Guingamp, à qui il a fait découvrir l'ivresse de l'Europe, qu'à la FFF, ou il a peut-être été le dernier grand serviteur du foot français, comme il existait auparavant des grands commis de l'État.

En ces temps où le foot français semble se diviser à la moindre occasion, l'annonce du décès de Francis Smerecki a suscité communion sans fausse note pour rendre hommage à ce grand Monsieur. Peut-être un consensus de façade, diront les mauvaises langues. Néanmoins, cet hommage à l'unisson s'avère exceptionnel. Noël le Graët notamment, qui fut son président à l'EAG puis à la FFF, a immédiatement témoigné de son affliction après la triste nouvelle : " J'ai pu personnellement apprécier pendant six années ses qualités humaines lorsqu'il a dirigé l'En avant de Guingamp en tant qu'entraîneur. C'était un ami. La Fédération et le football français perdent une personnalité et un formateur de grande compétence. Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa femme et à ses proches ".

Francis Smerecki est décédé

L'émotion de Griezmann et Benjamin Mendy

Il fut immédiatement rejoint par tous ceux - et ils étaient nombreux - qui ont croisé la route de ce travailleur de l'ombre qui a parcouru de long en large l'hexagone des clubs de seconde zone avant de reprendre la main sur les sélections de jeunes. Antoine Griezmann pour sa part a ainsi souligné à quel point " il avait compté pour lui ", surtout en lui donnant l'opportunité de porter pour la première fois le maillot bleu " alors qu'à l'époque, personne ne me connaissait vraiment en France ".

Je voulais adresser mes sincères condoléances à la famille de Monsieur Smerecki

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer