Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Vers la fermeture de la maternité d'Orthez

Reuters03/10/2014 à 20:04

BORDEAUX, 3 octobre (Reuters) - La commission spécialisée chargée de statuer sur l'avenir de la maternité d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques), où une jeune femme a été victime d'un accident d'anesthésie mortel, s'est prononcée vendredi pour la fermeture de l'établissement en raison des difficultés de recrutement de gynécologues-obstétriciens. La décision finale appartient à l'Agence régionale de la santé (ARS), qui rendra son avis "dans les prochains jours". Cette procédure, engagée de longue date, est distincte de l'enquête sanitaire ouverte après le décès d'une patiente de 28 ans, mardi à l'hôpital de Pau, des suites d'un accident d'anesthésie lors de son accouchement par césarienne dans la nuit du 26 au 27 septembre derniers. Son bébé est vivant. L'anesthésiste, une praticienne belge de 45 ans souffrant selon ses dires d'"alcoolémie chronique", a été placée en détention jeudi à Pau après avoir été mise en examen pour "homicide involontaire aggravé par la violation manifestement délibérée d'une obligation de prudence et de sécurité". "J'ai indiqué que la fermeture serait prononcée si les conditions de sécurité des soins ne sont pas remplies. Dans les prochains jours, c'est sur cet aspect que portera notre travail, sachant que l'accident anesthésique dramatique lui-même n'a rien à voir là-dedans", a dit à Reuters le directeur général de l'ARS Aquitaine, Michel Laforcade. L'activité de la maternité est suspendue par décision de l'ARS depuis l'accident, sur lequel une enquête judiciaire a également été ouverte. "Aujourd'hui plus personne ne court de risque puisque la maternité est fermée. Je prendrai ma décision rapidement sans pour autant vous donner une date", a dit Michel Laforcade. Selon le procureur de la République de Pau Jean-Christophe Muller, il est reproché à l'anesthésiste des erreurs dans le choix des produits et dans les conditions de l'intubation de la patiente qui pourrait être la cause du malaise. L'autopsie a révélé que le tube relié au respirateur artificiel a été placé par erreur dans l'œsophage, ce qui a privé la victime d'oxygène durant un quart d'heure. Les personnels soignants se trouvant sur place au moment des faits avaient tous constaté chez la praticienne des problèmes de compréhension et de réactivité. L'enquête confiée à un juge d'instruction devra déterminer si l'anesthésiste était ou non sous l'emprise de l'alcool au moment de l'intervention. (Claude Canellas, édité par Sophie Louet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.