Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Valls se pose en garant de "l'espoir" de la gauche pour 2017

Reuters26/10/2016 à 12:38
    * Le Premier ministre répond à "l'abattement" du PS 
    * Il rappelle à Hollande le "secret" des échanges, tance 
Royal 
    * Il défend le bilan du quinquennat et attaque la droite 
 
    par Elizabeth Pineau 
    PARIS, 26 octobre (Reuters) - Manuel Valls s'est posé 
mercredi en garant de "l'espoir" et de la "fierté" de la gauche, 
refusant "l'abattement" de ses troupes à l'approche de 
l'élection présidentielle de 2017, à laquelle la participation 
de François Hollande semble compromise.    
    Le Premier ministre, qui a refusé de dire que François 
Hollande était le candidat naturel pour 2017, a porté au micro 
de France Inter un "autre message", invitant son camp à être 
fier du travail accompli et à résister aux projets de la droite 
et de l'extrême droite, désormais "aux portes du pouvoir."       
    S'il s'est gardé de blâmer François Hollande, au plus bas 
dans les sondages d'opinion et très critiqué au PS, Manuel Valls 
a tout de même estimé que l'exercice du pouvoir impliquait le 
secret des échanges au sein de l'exécutif. Une référence aux 
confessions du chef de l'Etat à deux journalistes qui ont 
provoqué une crise politique au point de faire douter de sa 
capacité à briguer un second mandat.   
    Le chef du gouvernement a aussi tancé Ségolène Royal, 
ex-compagne du président devenue ministre de l'Environnement, 
accusée "d'affaiblir l'autorité de l'Etat" en contredisant 
publiquement la décision du gouvernement de construire un 
aéroport controversé à Notre-Dame-des-Landes.  L8N1CW20T  
    Désigné par le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe 
Cambadélis, comme un représentant possible de la gauche à 
l'élection présidentielle, Manuel Valls s'est adressé à une 
majorité hantée par "la résignation, une forme de désespoir, 
d'accablement et même parfois de honte". 
     
    "JE VEUX PORTER UN AUTRE MESSAGE" 
    Le Premier ministre a défendu le bilan de l'exécutif. 
    "Moi je veux porter un autre message (...) un message de 
fierté sur l'action qui est la nôtre depuis 2012", a-t-il dit, 
citant notamment l'amorce de baisse du chômage en 
2016  et l'évacuation du camp de Calais, le plus 
grand bidonville de France, menée depuis lundi dans le calme. 
  
    Calais, "c'est un beau visage de la France. Voilà une 
opération humanitaire qui est menée en tenant compte d'hommes et 
de femmes qui fuient la guerre, qui demandent l'asile et qui est 
menée aussi avec fermeté", a dit l'ex-ministre de l'Intérieur.  
    Le chef de la majorité a aussi débattu à distance avec une 
droite en pleine préparation de sa primaire prévue fin novembre. 
    "Les Français vont juger le bilan, ils vont aussi pouvoir 
comparer", a dit Manuel Valls, "convaincu, contre tous les 
pronostics, que nous pouvons représenter demain un espoir." 
    Face à une opposition en passe de "mettre à mal l'Etat 
républicain, nos services, notre modèle social, mettre à mal ce 
qui est le fondement même de la France, de la République, je 
suis convaincu que les Français le refuseront", a-t-il martelé. 
    Un discours aux accents de campagne électorale où certains 
le verraient bien jouer un premier rôle, alors que l'action de 
François Hollande ne recueille que 4% de satisfaits, selon un 
sondage d'Ipsos-Sopra Steria et du Centre de recherches 
politiques de Sciences Po (Cevipof) publié mardi par Le Monde. 
 
 (Edité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.