Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Valls présente vendredi sa "politique de peuplement"

Reuters05/03/2015 à 18:59

PARIS, 5 mars (Reuters) - Manuel Valls dévoilera vendredi la troisième réponse de son gouvernement aux attentats djihadistes de janvier, une série de mesures consacrées notamment à la "politique de peuplement" censée favoriser la mixité sociale dans les quartiers sensibles. Après des mesures sécuritaires pour prévenir d'autres attentats et le plan pour développer la citoyenneté et la laïcité à l'Ecole, le Premier ministre et François Hollande rendront leurs derniers arbitrages sur un nouveau volet pour mettre fin à ce que Manuel Valls a qualifié d'"apartheid". "Nous avons réfléchi à une série de mesures plus ou moins coercitives de nature à modifier en quelques années la mixité sociale au sein des métropoles", dit-on à Matignon. Les services du chef du gouvernement se refusent pour l'heure à donner des indications sur la nature des mesures envisagées mais François Hollande avait déjà donné certaines pistes lors sa conférence de presse du 5 février. Refusant de se désolidariser de Manuel Valls qui avait choqué une partie de l'opinion en utilisant le terme controversé d'"apartheid", le président français s'était fait l'avocat d'une meilleure répartition des logements sociaux pour éviter la concentration de personnes pauvres dans les mêmes quartiers. "Ce sont toujours les mêmes populations qui se retrouvent aux mêmes endroits et quand une famille arrive à en sortir, eh bien c'est une famille plus pauvre encore qu'on remet là", avait regretté François Hollande, pour qui la loi SRU, qui fixe notamment des seuils de logements sociaux obligatoires, doit mieux s'appliquer aux communes qui y sont rétives. Des mesures visant à modifier la politique des bailleurs sociaux, accusés de concentrer les populations les plus fragiles, ainsi que la loi Dalo (Droit au logement opposable), sont attendues par les élus locaux consultés ces dernières semaines par le chef de l'Etat. Présente au comité interministériel qui précédera la conférence de presse de Manuel Valls, la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem abordera aussi le sujet sensible de la carte scolaire, indiquent les services du Premier ministre. "Comment fait-on pour que les enfants se croisent et ne vivent pas dans des mondes séparés au sein de collèges très différents ?", explique un conseiller sans s'exprimer sur l'ampleur de la réforme envisagée ni dire si la question du port du voile à l'université sera abordée. Le gouvernement doit aussi expliquer comment il compte permettre à des citoyens s'estimant lésés du fait de leur origine ou de leur religion de lancer des actions de groupe sur le modèle de celles qui permettent aux consommateurs de faire valoir leurs droits contre des entreprises. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jmidy
    05 mars18:31

    Manu SAIT que les gens ne veulent pas vivre ensemble. Ils se regroupent naturellement entre expats et c'est NORMAL ! Donc en bon socialo il va l'imposer à ceux qui ne peuvent pas se défendre....

    Signaler un abus

  • frk987
    05 mars18:14

    Dès que Manolo ira habiter une HLM du neuf-trois (j'accepte la dérogation de revenus, un passe droit, demain il emménage, et même loyer gratos)), je commencerais à croire aux utopies socialos !!!!!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.