Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VINCI

83.78EUR
-0.99% 
indice de référence CAC 40

FR0000125486 DG

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    83.16

  • clôture veille

    84.62

  • + haut

    84.08

  • + bas

    82.68

  • volume

    820 515

  • valorisation

    49 594 MEUR

  • capital échangé

    0.14%

  • dernier échange

    24.04.18 / 14:59:23

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    81.28

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    86.28

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter VINCI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VINCI à mes listes

    Fermer

France-Valls annonce un plan d'aide à l'investissement

Reuters08/04/2015 à 14:49

* Les investissements industriels amortis à 140% * Un coût d'environ 2,5 milliards sur cinq ans pour l'Etat * Création du compte personnel d'activité le 1er janvier 2017 (Actualisé avec éléments supplémentaires) PARIS, 8 avril (Reuters) - Manuel Valls a annoncé mercredi une aide exceptionnelle de 2,5 milliards d'euros pour pousser les entreprises à investir sans attendre, confirmant une intention exprimée dès le soir de la défaite de la majorité aux élections départementales. Les investissements industriels réalisés entre le 15 avril 2015 et le 15 avril 2016 pourront ainsi être amortis à hauteur de 140% de leur montant au lieu de leur prix réel. "C'est une forte amélioration de la rentabilité de tous les investissements concernés", a dit le Premier ministre, citant une économie d'impôt de plus de 13% du montant de l'investissement au taux normal de l'impôt sur les sociétés. Le coût estimé à 2,5 milliards d'euros est un total sur cinq ans, a-t-on précisé dans l'entourage du Premier ministre, dont moins de 500 millions d'euros cette année. Ce coût sera intégré à la nouvelle trajectoire des finances publiques qui sera présentée dans les prochaines heures. Plusieurs clignotants macroéconomiques sont repassés au vert en France mais l'investissement des entreprises, susceptible d'enrichir la reprise en emplois, reste atone. L'Insee prévoit qu'il stagnera au premier trimestre et augmentera de seulement 0,1% au second. ID:nL6N0WZ36Y Manuel Valls avait annoncé le 29 mars, au soir du second tour des départementales perdues par la gauche, qu'il avait "entendu le message" des électeurs et qu'il allait y répondre par des mesures en faveur de l'investissement et de l'emploi. Il a par ailleurs confirmé que les fonds de développement de la Banque publique d'investissement seraient augmentés de 2,1 milliards d'euros, à environ 8 milliards, pour soutenir davantage les petites et moyennes entreprises ainsi que les entreprises de taille intermédiaire. "Ces prêts additionnels seront entièrement dédiés à la modernisation de l'appareil productif français, afin de répondre aux besoins de notre industrie en matière de numérisation, de robotisation et d'économie d'énergie", précise Matignon. UN COMPTE PERSONNEL D'ACTIVITÉ Pour les collectivités locales, Manuel Valls a annoncé un préfinancement des remboursements de TVA à travers des prêts à taux zéro de la Caisse des dépôts sur les investissements de l'année en cours. Pour les particuliers, le crédit d'impôt transition énergétique sera prolongé d'un an pour couvrir les dépenses de 2016. Son impact est d'environ 1,5 milliard d'euros par an sur l'impôt sur le revenu. Un compte personnel d'activité sera par ailleurs créé au 1er janvier 2017 par la loi. Il vise à regrouper plusieurs dispositifs existants comme le compte de prévention de la pénibilité, le compte personnel de formation ou les comptes épargne temps des entreprises, avec "une forme de fongibilité", explique-t-on. L'idée est d'accroître la protection des personnes dans le cadre d'une flexi-sécurité accrue. Si sa création sera garantie par la loi, son champ sera établi en concertation avec les partenaires sociaux. Le Premier ministre a par ailleurs déclaré que le plan d'investissement autoroutier d'un montant de 3,2 milliards d'euros était validé. Les discussions en cours avec les sociétés d'autoroute ne prévoient pas de hausse des tarifs des péages en 2015, a-t-il ajouté. ID:nL5N0X51RA (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées

-0.97%
+1.38%
0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.