Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Un prêtre traditionaliste relevé de ses fonctions

Reuters27/11/2015 à 11:51
    LYON, 27 novembre (Reuters) - Le cardinal archevêque de Lyon 
a relevé vendredi de ses fonctions un prêtre qui a comparé les 
assaillants de la salle de concert du Bataclan, le 13 novembre à 
Paris, et leurs victimes, en les qualifiant de "frères siamois" 
dans une tribune publiée par le site catholique traditionaliste 
"Riposte Catholique". 
    Ce prêtre, le père Hervé Benoît, officie à la basilique de 
Fourvière, à Lyon. Mgr Philippe Barbarin explique sa décision 
dans un communiqué intitulé "Pleurez avec ceux qui pleurent". 
    "Après avoir pris le temps de le rencontrer et de l'écouter, 
j'ai décidé, en accord avec son évêque, Mgr Armand Maillard, de 
le relever de ses différentes charges pastorales dans le diocèse 
de Lyon", écrit-il.  
    Il a demandé au père Benoît de se retirer immédiatement dans 
une abbaye "pour prendre un temps de prière et de réflexion". 
    "Dans le contexte qui est le nôtre, il n'est pas acceptable 
que des chrétiens, à plus forte raison des prêtres, ne 
s'appliquent pas toujours et le plus possible à maintenir entre 
les hommes la paix et la concorde fondée sur la justice", 
souligne Mgr Barbarin.   
    Le 23 novembre, lors des obsèques de la lyonnaise Caroline 
Prenant, 24 ans, une des victimes du Bataclan, il avait dénoncé 
dans son homélie "la barbarie" des attentats du 13 novembre. 
    En marge de cette cérémonie, il s'était dit "consterné" par 
la tribune publiée trois jours avant. 
    Il avait dit vouloir rencontrer le père Benoît pour évoquer 
avec lui cette prise de position. Depuis lors, la tribune a 
suscité une polémique grandissante sur les réseaux sociaux et 
fait l'objet d'une pétition transmise au pape François.  
    Dans ce texte intitulé "Les aigles (déplumés) de la mort 
aiment le diable", allusion au nom de groupe qui se produisait 
ce soir-là au Bataclan, Eagles of Death Metal, et à une de leurs 
chansons "Kiss the Devil", le prêtre écrivait notamment :  
    "Regardez les photos de spectateurs quelques instants avant 
le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe 
extatique (...) Ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces 
zombies hashishins, sont leurs frères siamois. Même 
déracinement, même amnésie, même infantilisme, même inculture."  
 
 (Catherine Lagrange, édité par Emmanuel Jarry) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.