Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VEOLIA ENVIRONNEM

19.9500EUR
+1.37% 
Ouverture théorique 19.9500
indice de référence CAC 40

FR0000124141 VIE

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    19.7500

  • clôture veille

    19.6800

  • + haut

    20.0300

  • + bas

    19.7250

  • volume

    2 904 773

  • valorisation

    11 239 MEUR

  • capital échangé

    0.52%

  • dernier échange

    18.05.18 / 17:37:11

  • secteur

    Eau

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    18.7550

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    21.1400

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter VEOLIA ENVIRONNEM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VEOLIA ENVIRONNEM à mes listes

    Fermer

France-Un obstacle juridique à la reprise de la SNCM levé

Reuters17/12/2014 à 21:53

(Actualisé avec réaction syndicats) PARIS, 17 décembre (Reuters) - Le gouvernement français et la Commission européenne sont convenus que la délégation de service public accordée à la SNCM puisse être transférée, levant un obstacle juridique à la reprise de la compagnie maritime placée en redressement, annonce mercredi le secrétariat d'Etat aux Transports. L'avenir de la SNCM, qui relie la Corse au continent, dépend de cette délégation de service public (DSP) et des quelque 440 millions d'euros d'aides publiques que la Commission européenne juge illégales et dont elle réclame le remboursement. La DSP obtenue conjointement avec la CNM garantissait pour la période 2014-2023 un versement public de près de 600 millions d'euros au total à la SNCM, en contrepartie d'un niveau de service minimal - places, rotations, etc. - défini par contrat. Le transfert de cette DSP, dont les syndicats disaient douter qu'il soit possible, paraît essentiel pour motiver d'éventuels repreneurs. Il l'est d'autant plus aux conditions de l'accord avec la Commission européenne. "Il apparaît désormais que le transfert de la délégation de service public est possible dès lors qu'elle est allotie en plusieurs parties", dit un communiqué du secrétariat d'Etat aux Transports. La DSP ne sera donc pas cessible en totalité mais par lots, ce qui signifie que les activités de la SNCM pourraient n'être reprises que partiellement ou par différentes entités. Or l'Etat et Transdev, actionnaire majoritaire de la SNCM, espèrent que la Commission y verra une discontinuité économique, notion sur laquelle ils misent depuis le départ pour sauver la compagnie. Si la "discontinuité" était constatée, Bruxelles pourrait en effet estimer que la ou les nouvelles entités ne bénéficient plus des aides que la SNCM doit rembourser. Paris et Transdev, filiale de Veolia et de la Caisse des dépôts, y voient une possibilité que soit effacé le passif de 440 millions. La réponse n'interviendra cependant pas avant longtemps, la SNCM ayant été placée en redressement judiciaire avec une période d'observation de six mois pour trouver un repreneur. Les syndicats de la compagnie dénoncent pour leur part une "capitulation au plus haut niveau" et un "pillage intégral" de la compagnie maritime. "En imposant, au travers de l'appel d'offres de recherche de repreneurs de la SNCM, des réponses par ligne la commission et le gouvernement favorisent la vente à la découpe de la SNCM", affirme la CFE-CGC dans un communiqué. "Les conséquences sociales vont être portées à leur paroxysme par le dispositif qui se met en place", prévient le syndicat. Une réunion en urgence du comité d'entreprise devrait se tenir lundi en présence des administrateurs. La SNCM emploie 2.000 personnes dont 1.500 en CDI. (Gregory Blachier, avec Jean-François Rosnoblet à Marseille, édité par Gérard Bon)

Valeurs associées

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.