Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Un élu LR réclame le rétablissement de la peine de mort

Reuters25/03/2016 à 18:08
    PARIS, 25 mars (Reuters) - Olivier Dassault, député Les 
Républicains (LR) de l'Oise, a réclamé vendredi, à la suite de 
l'arrestation de Salah Abdeslam et des attentats de Bruxelles, 
le rétablissement de la peine de mort en France pour les auteurs 
d'actes terroristes. 
    La veille, Xavier Bertrand, président LR de la région 
Hauts-de-France, avait déclaré sur BFM TV qu'il n'aurait pas 
voté l'abolition de la peine de mort en 1981 s'il avait été 
alors député. 
    "Ce n'est pas la simple représaille du retrait de la 
nationalité ou une peine de période de sûreté pouvant aller 
jusqu'à 30 ans qui effrayeront ces ennemis de la Liberté mais 
bien davantage la peur de tomber sous le couperet de la 
justice", estime dans un communiqué Olivier Dassault, dans une 
allusion aux débats actuels sur la déchéance de nationalité et 
la "perpétuité réelle". 
    Le député juge que les auteurs d'attentats "n'ont plus à  
recevoir de compassion de la part de notre Nation" et qu'avec la 
mise en place d'une "perpétuité effective", comme le propose 
notamment sa collègue LR Nathalie Kosciusko-Morizet, "on se 
voile la face" et que "cela ne perturbera jamais les projets 
diaboliques de ces bombes humaines". 
    "Il est du devoir des parlementaires de jouer pleinement 
leur rôle de législateur en adaptant les textes à chaque fois 
que leur pouvoir le leur permet", affirme l'élu. 
    "Ne laissons plus ces monstres agir, eux qui refusent notre 
modèle de société et propagent leur idéologie de mort. 
Combattons-les avec nos armes, celle d'un Etat de droit en 
rétablissant unanimement la peine de mort", poursuit Olivier 
Dassault. 
    Le député et une quarantaine de ses collègues LR (alors UMP) 
avaient déposé en 2006 une proposition de loi prévoyant le 
rétablissement de la peine de mort pour les auteurs d'actes 
terroristes. 
    "Aujourd'hui, avec le recul, je pense que supprimer la peine 
de mort a du sens à une condition : c'est que ceux qui en 
releveraient ne sortent jamais, jamais sortir de prison", a 
déclaré jeudi l'ancien ministre Xavier Bertrand. 
    "A l'époque, si j'avais été député, je crois que je n'aurais 
pas voté l'abolition de la peine de mort", a-t-il ajouté à 
propos du vote historique de 1981. 
    La peine de mort a été abolie en France en 1981. L'article 
66-1 de la Constitution, dans sa révision de février 2007, 
dispose que "nul ne peut être condamné à la peine de mort". 
 
 (Emile Picy, édité par Sophie Louet) 
 

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • danielk6
    27 mars10:37

    Dépêchons ça urgence la pollution continue en Europe,

    Signaler un abus

  • cavalair
    25 mars19:09

    Elle avait ete supprimee par un arriviste socialiste milliardaire droit de l'hommiste en France et on voit ou cela nous conduit.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.