Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Trois gardes à vue supplémentaires après l'agression d'Osny

Reuters06/09/2016 à 18:19
    PARIS, 6 septembre (Reuters) - Trois détenus supplémentaires 
ont été placés en garde à vue mardi dans le cadre de l'enquête 
ouverte par le parquet antiterroriste après l'attaque de deux 
surveillants pénitentiaires, dimanche, par un détenu de la 
maison d'arrêt d'Osny (Val d'Oise), a-t-on appris de source 
judiciaire.  
    L'assaillant, qui était dans l'unité de prévention de la 
radicalisation de cette maison d'arrêt, avait déjà été placé en 
garde à vue pour tentative d'assassinat sur personne dépositaire 
de l'autorité publique en relation avec une entreprise 
terroriste. 
    Ces nouvelles interpellations portent donc à quatre le 
nombre de personnes actuellement en garde à vue dans cette 
enquête, pilotée par le parquet antiterroriste, souligne la 
source. 
    Selon Le Figaro, qui cite des sources pénitentiaires, 
l'agresseur "bénéficiait de fortes complicités parmi les autres 
détenus avec lesquels cette agression aurait été programmée". 
    "Les enquêteurs auraient trouvé sur un autre détenu des 
liens qui font penser que l'idée était de procéder à une 
'exécution' telle que Daech a l'habitude de les pratiquer", 
ajoute le quotidien. 
    Cette unité de prévention de radicalisation a été ouverte le 
25 janvier dernier. Elle accueille 18 personnes toutes détenues 
en cellule individuelle. 
    Les prisons françaises abritent quelque 1.400 radicaux, dont 
300 qui ont "un lien avec le terrorisme", et 100 qui ont été 
condamnés, avait indiqué mi-juin le ministre de la Justice. 
    Le rôle des prisons comme incubateur ou accélérateur de la 
radicalisation est décrit par de nombreux experts. 
    Pour faire face à ce phénomène, Paris teste déjà depuis 
janvier le modèle "d'unités dédiées", où les détenus radicalisés 
sont regroupés. Mais ce modèle divise, en France comme à 
l'étranger.  
    Ouvertes entre fin janvier et fin mars, ces unités 
accueillent à ce jour 64 personnes, en région parisienne et à 
Lille, selon un rapport publié début juillet par le Contrôleur 
général des lieux de privation de liberté (CGLPL).  
 
 (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.