Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Tensions à Sivens deux jours avant un vote décisif

Reuters04/03/2015 à 19:28

TOULOUSE, 4 mars (Reuters) - La tension était mercredi forte entre les militants écologistes qui occupent le site du projet controversé de barrage à Sivens et les agriculteurs favorables à la retenue, deux jours avant un vote décisif du conseil général du Tarn. Un agriculteur de la vallée du Tescou où le conseil général avait prévu de construire le barrage dit avoir été agressé mardi à la hache et à la serpette par des "zadistes" alors qu'il se trouvait sur l'une de ses parcelles en bordure du site. La préfecture du Tarn a confirmé à Reuters qu'un agriculteur était venu porter plainte mardi à la suite d'une blessure à la main lors d'une altercation avec cinq "zadistes". "Nous étions en train d'accéder à ma parcelle lorsque nous nous sommes retrouvés nez-à-nez avec des zadistes armés de haches et de serpettes qui nous ont attaqués alors que nous étions à mains nues", a déclaré à Reuters l'agriculteur en question, qui dit avoir été blessé à la main. Mobilisé avec une centaine d'autres agriculteurs qui bloquent depuis lundi les deux accès à la "Zad", ce riverain pro-barrage évoque le climat de "tension extrême" qui règne. "Cela pourrait encore dégénérer", s'inquiète l'agriculteur en allusion à la mort du militant écologiste Remi Fraisse tué en octobre 2014 par une grenade offensive tirée par les forces de l'ordre lors d'affrontements avec les opposants au barrage. Les agriculteurs qui participent à l'action de blocage exigent le maintien du projet initial de barrage et l'évacuation des militants qui bloquent l'accès aux parcelles, contrairement aux décisions de justice leur ordonnant d'évacuer le site. Les "zadistes" plaident la légitime défense face à des pro-barrage "très agressifs" qui selon eux contournent le dispositif des forces de l'ordre pour "aller au combat". Quelque 300 policiers et gendarmes sont mobilisés en différents points du département du Tarn et autour du site. Les forces de l'ordre ont bloqué mercredi quelque 200 manifestants rassemblés à Gaillac pour former un "convoi alimentaire" destiné aux zadistes cernés depuis trois jours par des agriculteurs à Sivens. A l'arrêt depuis octobre, le projet initial de barrage-réservoir de 1,5 million de m3 d'eau porté par le Département du Tarn sur le Tescou, à hauteur de la forêt de Sivens, a été définitivement enterré mi-janvier par la ministre de l'Écologie Ségolène Royal à la suite d'un rapport d'experts défavorable. L'assemblée départementale du Tarn, maître d'ouvrage du projet de barrage, débattra vendredi à Albi de l'alternative à la retenue initialement envisagée qui lui a été proposée par les experts du ministère de l'Ecologie, à savoir un réservoir plus modeste sur le site de Sivens ou un ensemble de trois retenues latérales ou collinaires dont une à Sivens. Le vote des conseillers généraux se fera sous la pression des différents protagonistes du dossier puisqu'opposants et défenseurs du projet de barrage ont d'ores et déjà appelé à des rassemblements à Albi vendredi matin. (Johanna Decorse, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.