Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ROYAL DUTCH SHELL-A

2 538.50GBX
-0.90% 
valeur indicative 28.92 EUR
Ouverture théorique 2 571.50

GB00B03MLX29 RDSA

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2 571.50

  • clôture veille

    2 561.50

  • + haut

    2 589.50

  • + bas

    2 536.00

  • volume

    4 907 217

  • valorisation

    11 669 830 MGBX

  • capital échangé

    0.11%

  • dernier échange

    20.06.18 / 17:50:26

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    2 122.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur ROYAL DUTCH SHELL-A

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter ROYAL DUTCH SHELL-A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ROYAL DUTCH SHELL-A à mes listes

    Fermer

France-Strasbourg prête à convertir ses bus diesel au GTL

Reuters11/01/2017 à 17:55
    STRASBOURG, 11 janvier (Reuters) - La Compagnie des 
transports strasbourgeois (CTS) pourrait être la première 
entreprise française à convertir ses autobus diesel au GTL (Gas 
to liquid), un équivalent plus propre qui permet des gains 
immédiats pour l'environnement, à condition que le gouvernement 
décide d'une fiscalité qui l'encourage. 
    La société d'économie mixte a tiré mercredi un bilan positif 
de l'expérimentation menée depuis septembre sur dix véhicules de 
sa flotte, en partenariat avec Shell, un des deux groupes 
pétroliers pionniers dans le développement de ce carburant de 
synthèse issu du gaz naturel. 
    "La mise en œuvre s'est faite sans nécessité de modifier les 
moteurs, il n'y a pas eu d'augmentation de la consommation, on 
constate une absence d'odeur et de fumée et toutes les promesses 
en termes de réduction d'émissions polluantes sont a priori 
tenues", a indiqué son directeur général, Jean-Philippe Lally, 
lors d'une conférence de presse. 
    "La question qui se pose ensuite, c'est celle du modèle 
économique. Aujourd'hui, le prix du GTL est plus élevé de 5% que 
le prix du diesel classique", a-t-il ajouté. 
    Le surcoût est jugé supportable par l'entreprise et 
l'Eurométropole de Strasbourg, son actionnaire majoritaire, eu 
égard à une réduction de 22% des émissions de particules fines 
et à des frais de maintenance réduits. 
    En revanche, le GTL, dont l'homologation en France est 
attendue en mars, ne figure pas sur la liste des carburants pour 
lesquels les entreprises de transport bénéficient d'un 
remboursement de la TICPE (Taxe intérieure de consommation sur 
les produits énergétiques). 
    Un non remboursement représenterait un surcoût annuel de 
200.000 euros pour la CTS, dont la centaine de bus diesel que 
compte encore la flotte parcourt quatre millions de kilomètres 
par an, soit 32% des trajets routiers. 
    Les véhicules fonctionnant au gaz en effectuent 68%. 
    "Nous allons engager une démarche auprès du ministère pour 
accélérer la normalisation réglementaire et fiscale de ce 
carburant", a déclaré Alain Fontanel, président de la CTS et 
premier adjoint au maire de Strasbourg. 
    Shell, qui produit son GTL en Malaisie et au Qatar, voit 
dans ce carburant qui réduit l'impact des moteurs diesel sur 
l'environnement un maillon sur la voie de la transition 
énergétique pour les flottes captives urbaines, dans l'attente 
de leur renouvellement, plutôt qu'un produit grand public. 
    "C'est un produit de transition mais la transition va être 
longue", a auguré Vincent Baril, président de Shell France. 
 
 (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.