Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Sarkozy s'estime "lavé de toute accusation" sur Bygmalion

Reuters 15/09/2016 à 22:03
    PARIS, 15 septembre (Reuters) - Nicolas Sarkozy, dont le 
parquet a requis le renvoi en correctionnelle pour financement 
illégal de campagne électorale dans le cadre de l'affaire dite 
"Bygmalion", a estimé jeudi avoir déjà été "lavé de toute 
accusation" dans ce dossier. 
    L'ancien président a estimé lors de "L'émission politique" 
sur France 2 que le juge d'instruction qui l'avait mis en examen 
l'avait fait pour un "délit formel", le dépassement du plafond 
des frais de campagne en 2012, pour lequel il a déjà été 
condamné à une amende par le Conseil constitutionnel. 
    "Le juge a refusé de me mettre en examen pour les délits 
commis par les dirigeants de Bygmalion", a-t-il dit. "J'assume 
toutes mes responsabilités, j'ai été lavé de toute accusation 
mettant en cause ma probité dans l'affaire Bygmalion." 
    Nicolas Sarkozy a réitéré la ligne de défense présentée par 
son avocat le 30 août, après que le parquet a demandé son renvoi 
en correctionnelle dans ce dossier. 
    Le procureur reproche à Nicolas Sarkozy d'avoir dépassé le 
plafond des dépenses électorales, omis de respecter les 
formalités du compte de campagne et fait état, dans celui-ci, 
d'éléments comptables "sciemment minorés" en ayant omis des 
dépenses payées par l'UMP pour des prestations de Bygmalion, 
allant donc au-delà d'un "délit formel".   
    D'après le parquet, la responsabilité de l'ex-chef de l'Etat 
est "pleinement engagée", notamment car il a donné des 
instructions en faveur d'une augmentation des dépenses, alors 
même que le dépassement du plafond des dépenses était acté dès 
la troisième semaine de campagne. 
    Après les réquisitions du parquet, il appartient aux juges 
d'instruction de décider s'ils renvoient ou non l'ex-chef de 
l'Etat devant un tribunal correctionnel, ou s'ils prononcent un 
non-lieu. 
    L'ordonnance des juges pourrait donc tomber juste avant la 
primaire présidentielle de la droite, prévue les 20 et 27 
novembre, jetant une ombre sur les ambitions de l'ex-chef de 
l'Etat, qui a officialisé sa candidature fin août.  
    Nicolas Sarkozy a laissé entendre que le parquet avait pris 
une décision politique sur ordre du pouvoir socialiste. 
    "Comme par hasard, on fait ça au moment du procès Cahuzac", 
a-t-il dit en référence au procès de l'ancien ministre du Budget 
de François Hollande pour fraude fiscale.     
    Le dossier Bygmalion concerne 18 millions d'euros de fausses 
factures présumées émises par Bygmalion, mais aussi d'autres 
dépenses de l'UMP, pour 13,5 millions d'euros. 
    Outre ce dossier, Nicolas Sarkozy est mis en examen pour 
trafic d'influence actif, corruption active et recel de 
violation de secret professionnel dans l'affaire dite des 
"écoutes". (pour un ENCADRE sur les affaires : ) 
 
 (Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.