Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Sarkozy poursuit sa charge contre Bayrou

Reuters07/11/2016 à 21:13
    NEUILLY-SUR-SEINE, Hauts-de-Seine, 7 novembre (Reuters) - 
N icolas Sarkozy a réitéré lundi, à moins de deux semaines du 
premier tour de la primaire de la droite, ses critiques contre 
le centriste François Bayrou, dont le soutien à Alain Juppé est 
devenu le principal objet de discorde entre écuries rivales. 
    Lors d'un meeting dans son fief de Neuilly-sur-Seine, 
l'ex-président a passé en revue les figures imposées de ses 
discours, à commencer par la défense d'une "alternance forte" 
par opposition à l'"alternance molle" incarnée selon lui par son 
principal rival dans la course à l'investiture présidentielle. 
    "Je ne serai pas le président qui paiera le prix de 
l'ambiguïté", a-t-il lancé devant plusieurs centaines de 
militants issus du noyau dur de son électorat, avant d'entamer 
un réquisitoire contre le président du Modem.    
    "Je n'ai aucun problème personnel avec qui que ce soit, et 
notamment pas avec M. Bayrou. Pourquoi lui en voudrais-je ? 
Voilà un homme qui s'est présenté trois fois (à l'élection 
présidentielle, NDLR) et qui n'a jamais été qualifié pour le 
deuxième tour", a-t-il ironisé.  
    "Nous avons des désaccords de fond. Il veut la 
régularisation des sans-papiers. Quel contrat de gouvernement 
allons-nous faire avec lui ?", a encore déclaré Nicolas Sarkozy, 
à qui la salle a donné du "Sarko président" durant son discours. 
    "Qu'avons-nous de commun avec lui ? Rien", a insisté 
l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine, donné perdant au second 
tour, le 27 novembre, par tous les instituts de sondage, parfois 
avec plus de vingt points d'écart au second tour. 
    François Bayrou, honni des sarkozystes depuis son vote en 
faveur de François Hollande en 2012, soutient de longue date 
Alain Juppé en vue de la primaire mais se dit libre de se 
déclarer lui-même candidat à la présidentielle si l'investiture 
de la droite devait revenir à Nicolas Sarkozy. 
    L'ancien chef de l'Etat a plus directement attaqué le favori 
des sondages en raillant à nouveau le concept d'"identité 
heureuse" élaboré par le maire de Bordeaux, ou sur le mode de 
l'allusion en affirmant "moi, j'aime les policiers".  
    Selon l'ouvrage d'une journaliste paru le mois dernier, 
Alain Juppé aurait tenu en 2010 des propos hostile aux "flics"- 
des déclarations démenties par l'ex-chef du gouvernement. 
    Devant plusieurs élus des Hauts-de-Seine, dont le maire de 
Levallois-Perret Patrick Balkany, Nicolas Sarkozy a conclu son 
discours, long d'une cinquantaine de minutes, par un "j'ai 
besoin de vous". 
    Le premier tour est prévu le dimanche 20 novembre. 
         
 
 (Simon Carraud, édité par Yann Le Guernigou) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.