Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Sapin veut des initiatives européennes en plus de la BCE

Reuters05/09/2014 à 21:13

FEYZIN, Rhône), 5 septembre (Reuters) - Le ministre français des Finances a une nouvelle fois défendu vendredi la nécessité d'initiatives européennes pour relancer l'économie et assuré que la France était soutenue par l'ensemble de ses partenaires quand elle défend une "adaptation" du rythme de réduction de ses déficits à l'environnement dégradé. En visite dans une entreprise de Feyzin, dans la banlieue lyonnaise, Michel Sapin a estimé que, avec la nouvelle baisse de taux annoncée la veille, la Banque centrale européenne avait "tenu compte" de la situation actuelle, marquée par une croissance et une inflation trop faibles. "Elle a pris des décisions très fortes, qui vont permettre de faire diminuer la valeur de l'euro, d'avoir des taux d'intérêt très faibles, qui vont permettre de ranimer l'économie", a-t-il dit. "Mais ça ne suffit pas. Il faut aussi que l'Europe prenne des décisions dans le domaine budgétaire", a ajouté Michel Sapin. Le gouvernement a reconnu le mois dernier que la croissance de l'économie française devrait cette année s'inscrire autour de 0,5%, soit moitié moins que prévu, et que le déficit public devrait dépasser 4% du PIB, ce qui met quasiment hors d'atteinte l'objectif promis de 3% en 2015. ( ID:nL6N0QK0NC Quant à savoir si Paris s'apprêtait à demander un nouveau délai pour y parvenir, Bruxelles ayant accepté en 2013 de reporter cet objectif de deux ans, le ministre a déclaré : "C'est une question à laquelle j'aurai à répondre lorsque le budget sera discuté avec mes partenaires européens puisque la question n'est pas française mais européenne." "La position de la France, qui est partagée par l'ensemble des chefs d'Etat et de gouvernement, est qu'il faut que nous adaptions le rythme de la diminution des déficits à la situation d'aujourd'hui", a-t-il encore dit. "Car ce que nous voulons, c'est de la croissance et de l'emploi, il faut prendre les bonnes décisions pour permettre cette croissance". Michel Sapin, qui a indiqué cette semaine que les économies publiques prévues l'an prochain ne seraient pas au rendez-vous du fait de la faible inflation ( ID:nL5N0R349C ), a une nouvelle fois confirmé que l'effort de 50 milliards d'euros inscrit sur 2015-2017 serait mené à bien. «Nous le ferons. Si on ne finance pas les réformes et la diminution du déficit par des économies, alors ça sera par l'impôt, et ce n'est pas la bonne solution", a-t-il dit. "Elle été très utilisée avant 2012. Et aussi après 2012, j'en ai ma part de responsabilité car j'étais au gouvernement, mais c'était peut-être inévitable, il y avait une forme d'urgence avec la crise de l'euro. Aujourd'hui, non ! Il faut continuer à diminuer les déficits, à financer les réformes, mais par des économies et non des augmentations d'impôts." (Catherine Lagrange, édité par Yann Le Guernigou)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.