Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Sapin ne veut pas de "zigzag" de la politique économique

Reuters14/08/2015 à 09:50

PARIS, 14 août (Reuters) - Le ministre des Finances, Michel Sapin, a exclu vendredi tout changement majeur dans la politique économique du gouvernement français et écarté pour l'heure l'idée de nouvelles baisses d'impôts pour les ménages en 2016. Alors que le Parti socialiste a adopté, durant l'été, un rapport qui recommande de réorienter les baisses de charges des entreprises et un soutien plus direct à la croissance, Michel Sapin a rappelé que la priorité était de "maintenir le cap". "Il est parfaitement légitime de s'interroger sur le meilleur moyen pour qu'il y ait plus d'investissement et plus d'emploi", a-t-il dit sur France Inter, après avoir commenté le chiffre de la croissance, stable au deuxième trimestre. (voir ID:nL5N10O2QF ) "Mais si nous voulons réussir, il ne faut pas zigzaguer, il ne faut pas changer de politique", a-t-il prévenu. "Changer tout le temps de politique, c'est la certitude de donner le tournis aux acteurs économiques et aux chefs d'entreprises et, à partir de là, de n'obtenir aucun résultat." Le PS, dont la motion sortie majoritaire du congrès de Poitiers appelait à mieux cibler les 15 milliards de baisses de charges encore prévues par le pacte de responsabilité, sur un total de 41 milliards, a voté fin juillet un rapport qui suggère de réorienter ces aides. L'idée de soutenir "plus directement" la croissance a fait craindre aux organisations patronales que le PS souhaitait raboter ces aides pour les rediriger vers les ménages, ce que Michel Sapin a exclu. "La première des priorités, c'est de maintenir le cap", a-t-il dit. "Les comptes (des entreprises) sont en train de se redresser, leurs marges sont en train de se redresser, donc ce n'est pas le moment d'arrêter." "Qu'il faille infléchir, ajuster, essayer de faire en sorte que les mesures soient les plus efficaces possibles (...) c'est légitime. Mais par contre, je ne suis pas favorable à ce que l'on vienne prendre, si je puis dire, sur ce qui était destiné aux entreprises pour le transformer en baisse d'impôts pour les ménages." Le ministre des Finances a en outre rappelé que de nouvelles baisses d'impôts n'était pas une priorité du gouvernement alors que, a-t-il dit, neuf millions de foyers fiscaux voient leur impôt sur le revenu diminuer cette année. "Je crois qu'il faut d'abord que nous essayons de conforter les objectifs qui sont les nôtres, financer les priorités de la nation", a-t-il dit, citant la sécurité et l'éducation. "Il faut aussi continuer à diminuer nos déficits (...) et il faut continuer à financer la baisse des charges pour les entreprises", a-t-il poursuivi. "Nous verrons en 2016 où nous en serons mais je ne veux pas tirer des chèques sur l'avenir, je ne veux pas annoncer des décisions que nous ne serions pas capables de prendre ou de tenir en toute responsabilité." (Gregory Blachier, édité par Yann Le Guernigou)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.