Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Régionales-Valls interpelle la droite sur le FN

Reuters 08/11/2015 à 13:30

* "Tout faire" contre l'extrême droite, redit Valls * La question du "front républicain" en suspens * Le "ni ni" est irresponsable, selon le Premier ministre PARIS, 8 novembre (Reuters) - Manuel Valls, déterminé à "tout faire" pour empêcher une victoire du Front national aux régionales sans toutefois trancher la question du "front républicain", a appelé dimanche la droite à "prendre ses responsabilités" contre le FN. "Tout faire. Je n'en dis pas plus à ce stade car je souhaite que mes amis, que les candidats mènent cette campagne, qu'ils fassent le score le plus important", a dit le Premier ministre dans le cadre du "Grand Rendez-vous" Europe 1-Le Monde-iTELE. Dans une tribune publiée le 4 novembre dans Le Monde, le premier secrétaire du Parti socialiste exclut de se prononcer sur la doctrine du "front républicain" à un mois du premier tour des régionales au motif que cela "indiquerait à la gauche que le vote utile contre le Front national est le vote à droite." "Il induirait ainsi que l'avenir dans le pays se jouera entre la droite parfois extrême et l'extrême droite", dit Jean-Christophe Cambadélis. Interrogée à ce sujet sur France 3, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, numéro trois du gouvernement, a estimé que décider des stratégies électorales avant le premier tour "influ ait les électeurs". Manuel Valls concède que "le Parti socialiste sera souvent troisième (...), mais le total des voix de gauche, donc le rassemblement de la gauche au second tour, sera souvent devant le total des voix de droite et devant l'extrême droite". Selon un sondage Odoxa diffusé dimanche par Le Parisien et BFM TV, le FN est en tête des intentions de vote (32%) devant la liste Les Républicains-UDI-Modem (30%) et la liste socialiste (19%) pour le premier tour des élections régionales de décembre en Alsace-Lorraine Champagne-Ardenne. ( ID:nL8N1320JX ) "IL FAUDRA ÊTRE DÉSINTÉRESSÉ" "Le soir du premier tour, (...) Il faudra analyser ces résultats et ensuite tout faire" pour que la liste FN ne soit pas élue, a déclaré le chef du gouvernement qui a prôné en premier lieu "une campagne vigoureuse" contre l'extrême droite. A la question de savoir si "tout faire" contre le FN pourrait consister, selon les cas, en un désistement de la liste de gauche, Manuel Valls ne s'est pas prononcé. "Les déclarations avant le premier tour sont nulles et non avenues." Il a souligné que la question de l'attitude face au FN au soir du premier tour "ne se posera it pas uniquement à la gauche et au Parti socialiste". "Elle peut se poser aussi à la droite", a-t-il poursuivi en citant le cas de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie où Marine Le Pen mène les listes FN. "Si le total gauche dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie autour de Pierre de Saintignon est devant le score réalisé par Xavier Bertrand au premier tour, la question sera posée aussi à Xavier Bertrand", chef de file Les Républicains-UDI-MoDem-CPNT, a dit le Premier ministre. "Ce que je demande à la droite républicaine, a expliqué Manuel Valls, c'est de prendre ses responsabilités : le 'ni ni', le renvoi dos-à-dos est irresponsable." "Dans ces moments-là, il faudra être désintéressé. Le plus important, ça sera d'empêcher que l'extrême droite antisémite et raciste ne prenne une région", a-t-il insisté, en jugeant que la victoire du FN dans une ou plusieurs régions serait "un drame". En vertu de la règle du "ni ni", prônée par Nicolas Sarkozy depuis les élections cantonales de 2011, Les Républicains n'appellent à voter ni pour le PS ni pour le Front national en cas de duel au second tour entre les deux formations. (Sophie Louet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.