Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Pour Mailly (FO), la bataille anti-loi Travail continue

Reuters05/09/2016 à 09:37
    PARIS, 5 septembre (Reuters) - Le secrétaire général de 
Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, entend poursuivre la 
bataille contre la loi Travail promulguée cet été, à la fois 
dans la rue et sur le plan juridique. 
    "Ce n'est pas parce que cette loi est passée avec le 49.3 
cet été que c'est fini", dit-il dans une interview publiée lundi 
par Le Parisien, en faisant allusion au fait que le gouvernement 
a dû engager sa responsabilité à l'Assemblée nationale en vertu 
de l'article 49.3 de la Constitution pour faire adopter ce texte 
contesté, faut de majorité pour le voter. 
    Les sept organisations syndicales et de jeunesse qui ont 
mené la bataille contre cette loi, CGT et FO en tête, ont appelé 
à une nouvelle journée de mobilisation dans une quarantaine de 
villes le 15 septembre. 
    Entre temps, les dirigeants de ces organisations, dont 
Jean-Claude Mailly et son homologue de la CGT, Philippe 
Martinez, se retrouveront mercredi pour une réunion publique 
commune à Nantes sur la loi Travail. 
    "Nous sommes dans une unité d'action", souligne le dirigeant 
de FO, pour qui il pourrait encore y avoir des manifestations 
après le 15 septembre. Mais il entend également mener la 
bataille sur le plan juridique. 
    "Le gouvernement a jusqu'à la fin de l'année pour rédiger 
les 134 décrets (d'application). Nos services juridiques 
travaillent d'arrache-pied pour trouver les axes de recours. Il 
n'est jamais trop tard", explique-t-il. 
    Jean-Claude Mailly, membre du Parti socialiste, annonce 
aussi sa participation à la fête de l'Humanité, le quotidien du 
Parti communiste français, le 10 septembre, la première d'un 
dirigeant de FO. "J'y serai pour participer à un débat sur le 
dialogue social et la loi Travail", précise-t-il. 
    Il dit en revanche ne plus avoir de contacts avec le Premier 
ministre, Manuel Valls, depuis fin juin, et n'envisage pas à ce 
stade de reprendre langue avec le chef de l'Etat, François 
Hollande : "Pour quoi faire ? (...) Pendant le conflit sur la 
loi Travail j'ai vu trois fois François Hollande. Je considère 
que cela n'a servi à rien", dit-il. 
    Il est également sévère pour l'ex-ministre de l'Economie, 
Emmanuel Macron, qui a démissionné du gouvernement la semaine 
dernière pour se consacrer à son mouvement "En Marche !" dans la 
perspective de l'élection présidentielle de 2017. 
    Il juge le bilan de l'ancien ministre "plus que mitigé". 
    "Les licenciements économiques dans la loi Travail, c'est 
lui. Le pacte de responsabilité (pour les entreprises), c'est 
lui, inspiré par (le président du Medef) Pierre Gattaz", dit-il. 
"Macron a été une courroie de transmission du Medef." 
 
 (Emmanuel Jarry) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.