Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Pôle Emploi teste de nouveaux modes de contrôles

Reuters15/10/2014 à 20:13

* Des résultats très différents selon les modes de contrôle * Pas de généralisation de ces nouveaux modes à ce stade * La question au menu de négociations avec l'Etat et l'Unedic par Emmanuel Jarry PARIS, 15 octobre (Reuters) - Pôle emploi envisage de mettre en place des équipes dédiées au contrôle de la recherche de travail par les chômeurs, une question qui sera au menu de prochaines discussions tripartites avec l'Etat et les partenaires sociaux. L'organisme chargé d'aider les demandeurs d'emploi dans leurs recherches a testé pendant dix mois dans une douzaine de ses agences réparties dans trois régions de nouveaux modes de contrôle et a publié les premiers résultats mercredi. L'objectif était d'évaluer l'impact d'une séparation entre mission de contrôle, confiée à des équipes dédiées, et activités de conseil et d'accompagnement. Mais les résultats, très différents selon les modalités retenues, ne peuvent aucunement être extrapolés au niveau national, a averti le directeur général, Jean Basseres. En région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), où 87% des 2.500 demandeurs d'emplois contrôlés ont été sélectionnés par tirage au sort, 20% d'entre eux ont été considérés comme ne répondant pas à leur obligation de recherche de travail. Seulement 8% ont été sanctionnés par une radiation temporaire des listes de Pôle Emploi. Les 12% restants ont bénéficié de la mansuétude de l'agence dont ils relevaient en raison de leur situation personnelle. En Franche-Comté, 86% des 1.600 demandeurs contrôlés ont été choisis sur la base de critères précis, comme le fait d'être sans travail plus de six mois après une formation ou malgré un métier recherché, ou de signalements par les agences. Ce mode de sélection a donné une proportion très supérieure de demandeurs détectés pour recherche insuffisante d'emploi - 50%, dont 35% sanctionnés par une radiation temporaire. CONTRÔLE ET ACCOMPAGNEMENT En Poitou-Charentes, Pôle Emploi a testé un modèle intermédiaire : sur les 2.358 demandeurs contrôlés, 46% ont été sélectionnés par la méthode aléatoire et 54% sur la base de critères ciblés ou de signalements d'agences. Là, les résultats sont à mi-chemin de ceux recueillis en Paca et Franche Comté : 38% des demandeurs d'emploi sélectionnés ont été jugés insuffisamment actifs, 15% ont été sanctionnés. L'expérience a permis de vérifier l'inefficacité du contrôle quand il est exercé par les conseillers chargés d'accompagner les chômeurs dans leur recherche, a dit Jean Basseres. En 2013, a-t-il précisé, la moyenne mensuelle des radiations pour insuffisance de recherche d'emploi tournait autour d'un millier, contre 40.000 pour absence à des entretiens. "Quand on posait la question aux conseillers, ils nous expliquaient que le fait de devoir faire à la fois du contrôle et du conseil rendait leur travail plus difficile", a fait valoir le directeur général de Pôle Emploi. La mise en place d'équipes dédiées, même de petite taille (une douzaine d'agents au total, hors encadrement, sur les trois régions), s'est soldée par des taux de radiation supérieurs à ceux qui étaient constatés auparavant. Dans les zones d'expérimentation, les radiations pour insuffisance de recherche d'emploi ont ainsi représenté 2,7% de l'ensemble des radiations, précise Pôle emploi, contre 0,1% dans le reste du pays. Elles semblent en outre s'ajouter aux sorties de listes pour absence lors de convocations, non s'y substituer. PAS ENCORE DE GÉNÉRALISATION "Il y a des demandeurs d'emploi en difficultés pour des raisons personnelles, sociales, qui peuvent être découragés, qui ne maîtrisent pas les techniques de recherche d'emploi", a dit Jean Basseres, plaidant pour un accompagnement individualisé. Aucun décision de généralisation de ces équipes dédiées au contrôle de la cherche d'emploi n'a cependant été prise à ce stade, a-t-il souligné. Cette question et celle des moyens à mobiliser seront au menu des prochaines négociations triparties entre l'Etat, l'Unedic (organisme gestionnaire de l'assurance chômage) et Pôle Emploi, a-t-il ajouté. Le lancement de ces discussions sur les objectifs de Pôle emploi, organisme financé à 63% par l'Unedic et, pour le reste, par l'Etat, est prévu fin octobre-début novembre, avec une décision attendu à la fin du premier trimestre 2015. La publication des résultats de cette expérience coïncide avec une relance du débat, en France, sur l'organisation de l'assurance chômage, l'indemnisation et le contrôle des chômeurs et, plus généralement, la réforme du marché du travail. Le président de Pôle Emploi a cependant assuré que cette expérience avait été lancée en juin 2013 et qu'elle était "déconnecté" des débats actuel sur l'assurance chômage. (Edité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.