1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Père et fille Le Pen déposent deux plaintes
Reuters22/01/2017 à 16:48

    PARIS, 22 janvier (Reuters) - Marine Le Pen et son père 
Jean-Marie ont déposé ou s'apprêtent à déposer deux plaintes 
contre des procédures judiciaires les visant, a-t-on appris 
auprès de leurs avocats, confirmant une information du Journal 
du dimanche.  
    Le co-fondateur de la formation d'extrême droite, Jean-Marie 
Le Pen, a déposé lundi dernier une plainte avec constitution de 
partie civile pour "dénonciation calomnieuse" visant Jean-Louis 
Nadal, président de la Haute Autorité pour la transparence de la 
vie publique (HATVP), a confirmé à Reuters son avocat, Me 
Frédéric Joachim.  
    Jean-Marie Le Pen s'estime "harcelé" par la HATVP dans le 
but de "ruiner les ambitions présidentielles" de sa fille 
Marine, écrit le JDD.  
    Cette plainte vise les soupçons soulevés par la HATVP sur un 
emprunt de 600.000 euros contracté par Jean-Marie Le Pen auprès 
de son microparti Cotélec.  
    La Haute autorité soupçonne le patriarche d'avoir utilisé 
cet emprunt afin d'acquérir en 2012 son domicile de 
Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Une dénonciation "purement 
malveillante", selon le co-fondateur du FN. 
    En février 2016, Jean-Marie Le Pen a affirmé dans un 
communiqué avoir contracté cet emprunt pour la campagne 
électorale européenne dans la circonscription Sud-Est où il a 
été élu le 19 mai 2014, et l'avoir ensuite remboursé à Cotélec.  
    Quant à la présidente du Front national, Marine Le Pen, elle 
déposera une plainte mardi auprès du parquet de Bruxelles pour 
"faux intellectuel" visant la directrice de l'Office européen de 
lutte antifraude (Olaf) et le secrétaire général du Parlement 
européen, Klaus Welle, au sujet de l'enquête sur des soupçons de 
fraude relative à l'emploi d'assistants parlementaires du FN au 
Parlement européen, confirme à Reuters son avocat.  
    Me Marcel Ceccaldi dénonce une présumée "collusion" entre le 
Parlement européen et l'Olaf, dont il demande à voir le rapport. 
Sa plainte vise en particulier un courrier adressé par Marine Le 
Pen au secrétaire général du Parlement et pour lequel elle 
aurait reçu un accusé de réception de l'Olaf, explique l'avocat. 
    Le parquet de Paris a ouvert le 15 décembre dernier une 
information judiciaire pour abus de confiance et recel de ce 
délit, escroqueries en bande organisée, faux et usage de faux, 
et travail dissimulé dans l'enquête sur ces soupçons de fraude 
relative à l'emploi d'assistants parlementaires.   
 
 (Chine Labbé, édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer