Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

TOTAL

54.50EUR
+0.04% 
Ouverture théorique 54.50
indice de référence CAC 40

FR0000120271 FP

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    54.59

  • clôture veille

    54.48

  • + haut

    54.86

  • + bas

    54.43

  • volume

    3 037 025

  • valorisation

    144 889 MEUR

  • capital échangé

    0.11%

  • dernier échange

    21.05.18 / 17:38:44

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    51.23

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    57.77

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter TOTAL à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter TOTAL à mes listes

    Fermer

France-Pas de réquisition immédiate sur les carburants-Vidalies

Reuters26/05/2016 à 10:51
    PARIS, 26 mai (Reuters) - Le secrétaire d'Etat aux 
Transports, Alain Vidalies, a écarté jeudi tout risque de 
pénurie de carburants et rejeté l'hypothèse de procéder à des 
réquisitions dans l'immédiat.     
    "On ne risque pas de manquer", a-t-il déclaré sur Europe 1, 
en assurant que le gouvernement continuerait à débloquer les 
dépôts de carburant.  
    Dans ces conditions, il a exclu de procéder à des 
réquisitions de salariés. "La réquisition se fait dans des 
conditions juridiques qui ne sont pas réunies", a-t-il souligné. 
    "La réquisition c'est l'exception et la dérogation au droit 
de grève", elle ne répond pas à des critères politiques mais à 
des critères juridiques, a-t-il précisé.  
    Le Premier ministre, Manuel Valls, a pour sa part déclaré à 
BFMTV qu'il ne fallait écarter aucune solution si le conflit 
durait. "Mais si j'annonce aujourd'hui la réquisition alors que 
les conditions juridiques ne sont pas remplies, ça ne sert à 
rien", a-t-il ajouté.   
    Selon Alain Vidalies, il est possible de concilier le 
respect du droit de grève, du droit de manifester et du droit à 
la libre circulation.  
    Concernant la situation dans le secteur pétrolier, Alain 
Vidalies a indiqué que le recours aux stocks stratégiques de 
pétrole (trois jours sur l'équivalent de 115 jours de réserve) 
n'était destiné qu'à accélérer la distribution.  
    Il a rappelé que deux des huit raffineries françaises 
fonctionnaient, celles d'ExxonMobil  XOM.N , cinq autres étant 
touchées par la grève et une sixième en maintenance.  
    Il a ajouté que les dépôts de carburants étaient pleins. "On 
a débloqué onze dépôts et on continuera à les débloquer pour 
desservir les stations", a précisé le secrétaire d'Etat.  
    L'approvisionnement en carburants s'est amélioré dans 
l'Ouest et dans le Nord du pays mais la situation reste tendue 
dans le Sud-Est et à Paris.  
    "On a battu depuis deux jours tous les records de 
consommation", a dit Alain Vidalies en évoquant un "réflexe de 
précaution".      
    La CGT annonce que la grève a été votée dans les 19 
centrales nucléaires françaises et revendiquait une baisse de 
production électrique de 5.000 mégawatts jeudi matin. Mais Alain 
Vidalies a écarté tout risque de coupures d'électricité.  
    "Tous les réseaux sont très interconnectés et nous sommes 
dans une période où nos capacités de production en Europe sont 
très importantes", a-t-il expliqué. "Si nous avions des 
difficultés d'alimentation avec nos ressources propres, nous 
pourrions acheter de l'électricité."     
 
 (Myriam Rivet, édité par Emmanuel Jarry) 
 

Valeurs associées

+0.04%
+1.22%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.