Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

L'OREAL

207.10EUR
+0.44% 
Ouverture théorique 207.10
indice de référence CAC 40

FR0000120321 OR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    206.80

  • clôture veille

    206.20

  • + haut

    208.50

  • + bas

    206.00

  • volume

    893 521

  • valorisation

    116 143 MEUR

  • capital échangé

    0.16%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:35:04

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    194.70

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    219.50

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter L'OREAL à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter L'OREAL à mes listes

    Fermer

France-Ouverture du procès Bettencourt à Bordeaux

Reuters26/01/2015 à 14:43

* Demandes de report du procès * Un accord entre Stéphane Courbit et les Bettencourt * Un prévenu a tenté de mettre fin à ses jours (Actualisé avec QPC) BORDEAUX, 26 janvier (Reuters) - Le procès de dix personnes, dont l'ancien ministre UMP Eric Woerth, soupçonnées d'abus de faiblesse commis entre 2006 et 2010 au détriment de l'héritière de l'Oréal Liliane Bettencourt s'est ouvert lundi matin à Bordeaux pour cinq semaines. Son début a été marqué par la tentative de suicide d'un des prévenus dans un bois de la région parisienne. L'ex-infirmier Alain Thurin, qui a bénéficié des libéralités de l'ex-milliardaire, était donc absent à Bordeaux. Les questions de procédure ont dominé les premières heures, les avocats de deux prévenus, le photographe François-Marie Banier et le gestionnaire de fortune Patrice de Maistre déposant une Question prioritaire de constitutionnalité (QPC). Ils estiment que les poursuites engagées contre leurs clients pour blanchiment du produit d'éventuels abus de faiblesse au détriment de la milliardaire ne sont pas fondées, le blanchiment s'appliquant selon eux à un tiers, et non à l'auteur principal de l'abus de faiblesse. Le tribunal dira mardi matin si la QPC est "sérieuse" et si elle doit être transmise à la Cour de cassation, ce qui entraînerait le renvoi du procès, mais le ministère public a d'ores et déjà prôné son rejet. Les avocats de prévenus estiment également que la mise en examen le 27 novembre à Paris pour faux témoignage de Claire Thibout, l'ancienne comptable de la milliardaire, l'un des principaux témoins à charge, remet l'instruction en question. Ce témoignage est central dans le procès, dans la mesure où l'ex-comptable a déclaré avoir préparé des enveloppes d'argent, notamment destinées à Eric Woerth, alors trésorier de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. ACCORD ENTRE COURBIT ET LES BETTENCOURT Durant cinq semaines comparaîtra le photographe François-Marie Banier, accusé d'avoir obtenu de la milliardaire environ 1 milliard d'euros de valeurs, ramenées à 600 millions d'euros après un accord avec la fille la victime, Françoise Bettencourt-Meyers, la première à avoir déposé plainte. Son compagnon, Martin Le Barrois d'Orgeval, comparaîtra également pour abus de faiblesse, blanchiment et recel. L'ancien gestionnaire de fortune Patrice de Maistre, le seul dans ce dossier à avoir été placé en détention provisoire durant près de trois mois, répondra de plusieurs accusations, notamment celle d'avoir bénéficié de libéralités pour un montant de plus de 8 millions d'euros et d'avoir retiré de fortes sommes d'argent des comptes en Suisse de la milliardaire. Eric Woerth est soupçonné d'avoir perçu une partie de ces sommes de la part du gestionnaire de fortune, l'ancienne comptable ayant même dit avoir préparé une enveloppe de 150.000 euros qui, selon elle, devait lui être remise. L'ex-président de la République, Nicolas Sarkozy, mis en examen pour ces faits a finalement bénéficié d'un non-lieu faute de "charges suffisantes" selon les juges. Sur les bancs des prévenus figurent également l'homme d'affaires Stéphane Courbit, qui avait obtenu de la milliardaire un investissement 143,7 millions d'euros dans son groupe Lov Group Industrie de paris en ligne. A la veille du procès, un accord de restitution de cette somme a été trouvé avec la famille Bettencourt, qui a accepté en contrepartie de retirer sa constitution de partie civile. L'avocat Pascal Wilhelm, successeur de Patrice de Maistre en tant que gestionnaire de fortune, Carlos Cassina-Vejarano, l'ancien gestionnaire de l'île d'Arros aux Seychelles, propriété de Liliane Bettencourt ainsi que deux notaires, Patrice Bonduelle et Jean-Michel Normand, comparaissent également. (Claude Canellas, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées

+0.44%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.