Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Multiplication des expulsions de radicaux étrangers

Reuters19/05/2015 à 14:10

PARIS, 19 mai (Reuters) - Dix islamistes radicaux étrangers ont été expulsés de France en 2014 et 52 dossiers supplémentaires sont en cours d'instruction, a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Le ministre, qui était auditionné par la commission d'enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes de l'Assemblée nationale, a rappelé qu'entre 2007 et 2012, huit personnes étaient expulsées en moyenne chaque année. "Dix expulsions ont été exécutées en 2014 et l'instruction de 52 dossiers est en cours", a déclaré Bernard Cazeneuve. Ces dossiers concernent des personnes condamnées pour des faits liés au terrorisme et des prêcheurs radicaux, a-t-on par la suite précisé dans l'entourage du ministre. A ce jour, 69 interdictions de sortie du territoire ont été prononcées à l'encontre de ressortissants français soupçonnés de vouloir rejoindre des "organisations actives au Moyen-Orient" --nouveauté introduite par la loi de lutte contre le terrorisme adoptée en novembre dernier-- et 24 interdictions administratives de territoires ont été prononcées à l'encontre d'étrangers, a précisé Bernard Cazeneuve. Trente-six sites internet faisant l'apologie du terrorisme ont aussi fait l'objet d'un blocage administratif, une autre mesure introduite par la loi de novembre 2014 et permise depuis la publication des décrets d'application en février et mars derniers. "D'autres sont à venir", a indiqué le ministre de l'Intérieur. Plus de 1.600 Français (1.683), dont un très grand nombre de jeunes, sont impliqués dans les filières djihadistes irako-syriennes, contre 555 en janvier 2014, soit une augmentation de 203%, a déclaré Bernard Cazeneuve. 105 FRANÇAIS MORTS AU COMBAT Le nombre de combattants français dans la zone a, lui, augmenté de 104% en un an et demi, à 457 contre 224 individus au 1er janvier 2014. Parmi eux, on trouve 137 femmes et 80 mineurs parmi lesquels 45 filles. Quelque 213 djihadistes présumés sont rentrés en France, 105 sont morts dans la région (dont 8 dans des attentats suicide), et deux sont détenus en Syrie, a précisé Bernard Cazeneuve. Six régions sont principalement touchées par ce phénomène : l'Ile-de-France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon, Nord-Pas-de-Calais et Midi-Pyrénées. En avril 2014, le gouvernement français a adopté un plan de prévention et de lutte contre les filières djihadistes prévoyant notamment un numéro vert et une plate-forme de signalement sur internet à destination des familles qui craignent le basculement, voire le départ, d'un proche. Des structures d'accueil ont aussi été créées au niveau des préfectures pour accueillir les parents désarmés et une "équipe mobile d'intervention", qui interviendra sur demande locale des préfets, a été lancée "pour traiter les situations individuelles les plus difficiles", a dit Bernard Cazeneuve. Près de 1.900 "signalements pertinents" ont été recensés via la plate-forme téléphonique qui a, selon le ministre, atteint sa "pleine maturité opérationnelle". Pour gérer le retour des jeunes de retour de zones de djihad qui ne seraient pas suivis judiciairement, Manuel Valls a par ailleurs annoncé fin avril la création, d'ici à la fin de l'année, d'une "structure" de prise en charge volontaire. ID:nL5N0XQ45E Selon la commissaire européenne à la Justice, près de 6.000 Européens sont actuellement en Syrie. Ils pourraient être 10.000 d'ici la fin de l'année. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.