Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Mort du compositeur et chef d'orchestre Pierre Boulez

Reuters06/01/2016 à 14:50
    PARIS, 6 janvier (Reuters) - Le compositeur et chef 
d'orchestre Pierre Boulez, figure tutélaire de la musique 
classique en France après en avoir été l'enfant terrible à ses 
débuts, est mort mardi à l'âge de 90 ans à Baden-Baden 
(Allemagne), où il résidait. 
    Sa mort a été annoncée mercredi par sa famille dans un 
communiqué relayé par la Philarmonie de Paris, le nouveau temple 
de la musique dans la capitale française pour la création duquel 
il s'était longtemps battu. 
    François Hollande a salué la mémoire de celui qui, selon 
lui, "a fait briller la musique française dans le monde".  
    "Comme compositeur et chef d'orchestre, il a toujours voulu 
penser son époque", a-t-il déclaré dans un communiqué, "il a 
donné un prestige considérable à la culture française. 
    Avec Pierre Boulez, disparaît le dernier grand représentant 
d'une avant-garde européenne qui, au sortir de la Seconde Guerre 
mondiale, a engagé la musique dans des chemins radicaux. 
    Élève à ses débuts d'Olivier Messiaen, ce compositeur 
intransigeant, reconnu et respecté à l'étranger, restera 
jusqu'au bout un défenseur acharné de la musique contemporaine. 
    Il la sert également comme chef d'orchestre, à la tête de 
phalanges prestigieuses (BBC, Cleveland, New York Philarmonic, 
Chicago).  
    Sa première oeuvre majeure, Le Marteau sans maître, est 
écrite en 1954 d'après des poèmes de René Char.   
    Fâché avec André Malraux, le ministre de la Culture du 
général de Gaulle, il quitte un temps la France et n'y reviendra 
que dans les années 1970 quand le président Georges Pompidou lui 
demande de réfléchir à un centre de recherches musicales dans le 
cadre du futur centre d'art moderne à Beaubourg. 
    Ce sera l'Ircam, qui sera bientôt doté d'un orchestre, 
l'Ensemble intercontemporain, une phalange disposant 
d'importants moyens pour défendre le répertoire moderne. 
    Le temple wagnérien de Bayreuth fait appel à lui pour le  
centenaire de la Tétralogie du compositeur allemand où, associé 
au metteur en scène Patrice Chéreau, il livre une version qui 
dérouta un temps les puristes mais fait aujourd'hui référence. 
    Revenu au premier plan dans son pays, il mène un autre 
combat, celui de doter Paris d'une salle de musique à l'égal de 
ce qu'on trouve de mieux dans les autres grandes capitales. 
    Cela lui prendra de nombreuses années et il est trop malade 
pour diriger début 2015 le premier concert de la Philarmonie, 
qui lui a consacré une grande exposition le printemps dernier à 
l'occasion de son 90e anniversaire. 
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.