1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Les taxes des retraités modestes remboursées rapidement
Reuters03/11/2015 à 13:05

PARIS, 3 novembre (Reuters) - Le gouvernement a publié mardi les modalités de remboursement des taxes foncières et d'habitation qu'ont dû acquitter cette année des retraités aux revenus modestes qui en étaient auparavant exonérés. Dans un communiqué, le ministère des Finances indique que les contribuables concernés seront remboursés dans un délai de trois semaines s'ils contactent l'administration fiscale à compter du 9 novembre ou, s'ils ne se manifestent pas, "automatiquement remboursés dans les premiers mois de 2016". "Si les contribuables n'ont pas encore payé, il leur est demandé de ne pas tenir compte des avis reçus", ajoute le ministère, en soulignant que cela concerne surtout la taxe foncière, dont le délai de paiement expire entre le 15 novembre et le 15 décembre. "Un dégrèvement automatique viendra ensuite régulariser leur situation", précise-t-il encore. Le gouvernement a annoncé lundi qu'il ferait adopter une mesure législative avant la fin de l'année pour prolonger jusqu'en 2016 l'exonération des impôts locaux au profit de ces retraités aux revenus modestes, un geste consenti dans l'attente d'une solution pérenne à cet imbroglio fiscal. ID:L8N12X3PB Quelque 900.000 retraités ont vu leur taxe d'habitation et taxe foncière augmenter fortement après la suppression progressive, votée en 2008 par la précédente majorité, de la demi-part fiscale dont bénéficiaient certaines catégories de contribuables, notamment les veufs et veuves. La perte de cette demi-part, dont l'extinction totale est intervenue en 2013, a entraîné une hausse du revenu fiscal de référence (RFR), qui permet le calcul des impôts locaux, pour des centaines de milliers de contribuables. (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • charleco
    03 novembre13:47

    Tripatouillage et raccommodage sont les 2 mamelles de Eckert.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer