Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Les Radicaux de gauche menacent de quitter le gouvernement

Reuters06/08/2014 à 20:31

PARIS, 6 août (Reuters) - Les Radicaux de gauche, derniers alliés du Parti socialiste au pouvoir en France après le départ des Verts au printemps dernier, menacent de quitter le gouvernement et la majorité en raison de désaccords sur la réforme territoriale. Le président du Parti radical de gauche (PRG), Jean-Michel Baylet, a choisi de lancer sa petite bombe dans les colonnes du Nouvel Observateur en pleine trêve estivale. "Notre désaccord est grave et profond", dit-il dans l'édition de l'hebdomadaire de gauche à paraître jeudi. "Il porte principalement sur la réforme territoriale." "Je ne veux pas me conduire comme les Verts qui ne cessaient de menacer de sortir de la majorité gouvernementale. Mais sur la réforme territoriale, nous sommes très déterminés", ajoute-t-il. "Si nous ne sommes pas entendus, si nous arrivons à un point de rupture, alors là, oui, nous prendrons nos responsabilités et nous partirons du gouvernement." Le PRG compte actuellement un ministre, Sylvia Pinel, qui a remplacé l'écologiste Cécile Duflot au Logement, et deux secrétaires d'Etat, Annick Girardin au Développement et à la Francophonie et Thierry Braillard aux Sports. Selon Jean-Michel Baylet, le comité directeur du PRG a voté lors de sa dernière réunion le principe de leur démission en bloc si le parti n'obtient pas satisfaction et ce vote a été confirmé en leur présence par le bureau national du parti. Le 23 juillet, les députés PRG ont voté contre la réforme territoriale, qui réduit le nombre de régions de 22 à 13 et prévoit la suppression des conseils généraux - les assemblées départementales - d'ici 2021. Pour le président des Radicaux de gauche, cette réforme se fait dans la précipitation et sans véritable concertation avec les élus, les fonctionnaires et les populations concernés. Il critique le découpage des régions - "On fusionne par exemple les deux immenses régions que sont le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées mais on ne rattache pas la petite région des Pays-de-la-Loire à la Bretagne pour des raisons d'amitié personnelle avec le président de la République". Le PRG exige par ailleurs le maintien du conseil général dans les départements ruraux et une "plus juste représentation" de ces départements dans les conseils régionaux. "Nous n'accepterons pas, et là, ce pourrait être un motif de rupture, la suppression des départements, en tout cas dans les zones rurales", a insisté Jean-Michel Baylet sur i


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.