Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Les premiers chantiers de prisons détaillés début octobre

Reuters29/09/2016 à 15:13
    PARIS, 29 septembre (Reuters) - Le projet de loi de finances 
(PLF) pour 2017 permettra de lancer la construction 
d'établissements pénitentiaires pour se rapprocher de l'objectif 
de 80% de détenus incarcérés seuls d'ici 2025, a estimé jeudi le 
ministre de la Justice. 
    Manuel Valls donnera le détail des chantiers le 6 octobre 
prochain lors d'un déplacement à l'Ecole nationale 
d'administration pénitentiaire (Enap), à Agen (Lot-et-Garonne), 
a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse. 
    Trois régions ont été identifiées comme prioritaires : 
l'Ile-de-France, où 4.500 places manquent, Provence-Alpes-Côte 
d'Azur et la région de Toulouse. 
    "Avec les moyens qui nous sont donnés, nous allons pouvoir 
faire un pas pour la dignité en prison et la sécurité, parce 
qu'aujourd'hui, la question de l'encellulement individuel, c'est 
une sécurité pour les personnels et pour la société", a déclaré 
Jean-Jacques Urvoas lors d'un point presse.  
    "Ces autorisations d'engagements vont nous permettre de 
lancer des projets qui sont prêts et vont nous permettre d'en 
initier d'autres, et notamment de trouver les terrains." 
    Le PLF pour 2017 prévoit 1,158 milliard d'euros 
d'autorisations d'engagements pour la construction de places de 
prisons, soit un peu plus que les 1,130 réclamés par 
Jean-Jacques Urvoas.  
    Elles devraient permettre de lancer la création d'environ 
5.000 cellules supplémentaires, en maison d'arrêt et dans des 
quartiers de préparation à la sortie, selon la chancellerie.  
    Le projet de budget du ministère de la Justice est de 6,892 
milliard d'euros pour 2017, contre 6,3 en 2016. Une augmentation 
de 9% par rapport à 2016 si l'on y inclut les crédits alloués à 
la lutte contre le terrorisme, a souligné Jean-Jacques Urvoas.  
    Le ministre a annoncé que 40 millions d'euros seraient 
consacrés l'an prochain à la sécurisation des prisons, notamment 
via la vidéosurveillance, contre 25 en 2016. 
    Cent cinquante millions d'euros seront par ailleurs dédiés à 
la maintenance et à la rénovation du parc pénitentiaire 
existant, dont il a souligné la "vétusté". 
    Outre les prisons, la priorité sera aussi d'améliorer le 
fonctionnement des tribunaux, a insisté Jean-Jacques Urvoas. Les 
crédits destinés à l'entretien des palais de justice sera 
notamment augmenté de 31%, et les crédits de fonctionnement des 
juridictions de 12%.  
    Quelque 2.100 emplois seront créés l'an prochain pour tout 
le ministère, dont 1.255 dans l'administration pénitentiaire. 
 
 (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.