Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Le suspect de Valence téléchargeait des images islamistes

Reuters02/01/2016 à 20:54
 (Actualisé avec nouvelles déclarations du procureur) 
    VALENCE, Drôme, 2 janvier (Reuters) - De la propagande 
djihadiste a été trouvée dans l'ordinateur du conducteur qui a 
foncé sur des militaires devant la mosquée de Valence, vendredi, 
mais rien ne prouve à ce stade qu'il soit lié à des 
organisations terroristes, a déclaré samedi le procureur de 
Valence. 
    L'homme, un Français d'origine tunisienne âgé de 29 ans, a 
été interrogé samedi à l'hôpital où il est en garde à vue après 
avoir été touché à un bras et aux jambes de trois balles tirées 
par les militaires, déployés dans le cadre de l'opération 
Sentinelle.  
    "L'exploitation de son ordinateur a permis la découverte 
d'images de propagande djihadiste", a déclaré à Reuters le 
procureur Alex Perrin.  
    "Ce sont des images que l'on peut télécharger, ça date de 
quelques semaines. Mais ce ne sont pas les images les pires,  
plutôt des slogans belliqueux", a-t-il ajouté. 
    Pour le magistrat, "cela montre que c'est quelqu'un de 
sensible à ça mais ne prouve pas qu'il ait des connexions avec 
des organisations terroristes". 
    Auparavant, le procureur avait indiqué lors d'un point de 
presse que les enquêteurs ne disposaient d'aucun élément 
laissant penser qu'il s'agissait d'un acte terroriste et qu'en 
conséquence la section antiterroriste du parquet de Paris ne 
s'était pas saisie du dossier. 
    "En l'état des vérifications (...), nous n'avons rien trouvé 
sur lui, dans son véhicule, à son domicile qui puisse nous 
rattacher à un réseau terroriste ou une action terroriste", 
a-t-il dit.  
     
    "COMPORTEMENT SOLITAIRE" 
    "Rien ne nous renvoie sur d'autres personnes, ou de sa 
famille ou des tiers, et notamment rien ne nous renvoie sur une 
appartenance à un réseau quel qu'il soit", a-t-il poursuivi, en 
soulignant que, "pour l'instant, on est vraiment dans ce qui 
nous semble être un comportement solitaire". 
    Alex Perrin, a précisé que l'homme, qui aurait crié "Allah 
est grand" en fonçant à trois reprises sur les militaires, dont 
trois ont été blessés, n'était pas connu des services de police. 
    "Lorsqu'il a été pris en charge par les services de secours, 
il a tenu des propos assez confus indiquant qu'il souhaitait 
tuer des militaires parce les militaires tuaient des gens (...) 
et, d'autre part, qu'il souhaitait se faire tuer par des 
militaires", a-t-il expliqué. 
    L'individu résidait à Bron, ville de la banlieue lyonnaise 
dont il fréquentait la mosquée, et était venu voir sa 
belle-famille à Valence. 
    Entendue par les policiers, son épouse "a été étonnée de ce 
passage à l'acte (...) sur lequel il n'avait pas manifesté de 
volonté, d'intention particulière", a encore dit le procureur, 
précisant en outre que ses premiers contacts avec les enquêteurs 
"n'ont pas montré quelqu'un qui présenterait un déséquilibre 
mental". 
    Une vingtaine de militaires sont déployés à Valence, où ils 
patrouillent entre les lieux de culte et les bâtiments des 
institutions locales, dans le cadre du dispositif Sentinelle mis 
en place après les attentats de janvier et renforcé à la suite 
de ceux du 13 novembre à Paris et Saint-Denis. 
 
 (Arnaud Grange, avec Yann Le Guernigou à Paris, édité par Guy 
Kerivel) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.