Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Le roi d'Arabie Saoudite est arrivé sur la Côte d'Azur

Reuters25/07/2015 à 19:31

(Avec arrivée du roi Salman) par Matthias Galante NICE, 25 juillet (Reuters) - Le roi Salman d'Arabie Saoudite est arrivée samedi en fin d'après-midi sur la Côte d'Azur, pour un séjour privé dans son immense villa de Vallauris Golfe-Juan (Alpes-Maritimes), dont les conditions ont suscité localement une polémique. Selon la sous-préfecture de Grasse, son avion a atterri à 18h25 (16h25 GMT) à l'aéroport de Nice et le souverain a pris place dans un cortège d'une dizaine de véhicules. La plage publique de la Mirandole, en contrebas de sa propriété, a été fermée dès 8h00 sur arrêté du préfet des Alpes-Maritimes. Elle le restera pendant tout son séjour, avec peut-être une réouverture ponctuelle s'il s'absente. D'autres arrêtés prévoient une zone de protection aérienne et interdisent navigation, baignade et plongée à proximité du palais. Le roi Salman, qui sera sous protection policière de la France, pourrait prolonger son séjour jusqu'à la mi-août, dit-on de source française. Depuis une dizaine de jours, les conditions de ce séjour alimentent une polémique. Annoncée la semaine dernière, l'interdiction provisoire de l'accès à la petite plage suscite ainsi le mécontentement des habitués, des riverains et d'élus, dont la maire UDI de Vallauris Golfe-Juan, Michelle Salucki. Celle-ci a notamment adressé un courrier de "protestation républicaine" au président français, François Hollande, et au ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. "On comprend les raisons de sécurité et les intérêts supérieurs de la nation. Mais personne ne peut s'exonérer des lois en vigueur", explique-t-elle. A plusieurs reprises, l'élue a fait constater le début de travaux illégaux, réalisés sur le domaine public par les propriétaires saoudiens sans demande d'autorisation. Il s'agit notamment d'une dalle de béton coulée sur la plage en vue de monter un ascenseur privé reliant la villa au sable. Les services de l'Etat ont finalement accepté que cet ascenseur soit installé, en échange d'une redevance et d'un démontage à l'issue du séjour royal. PÉTITION Vendredi matin, l'édification d'une passerelle métallique contre des rochers a en revanche été interrompue et l'ouvrage démonté. Il y a un peu moins de deux semaines, la pose d'un portail bloquant l'accès à la plage avait aussi été stoppée. Une pétition lancée sur internet par un conseiller municipal sans étiquette, Jean-Noël Falcou, pour contester la privatisation temporaire de la plage, avait réuni samedi matin plus de 104.000 signatures. En plein contexte de menaces terroristes, d'importantes mesures de sécurité ont été prises par les autorités françaises. Des policiers en faction surveilleront la villa et empêcheront le public d'accéder à la plage. En mer, à proximité de l'imposant palais, seront mises en place des patrouilles de la gendarmerie maritime, avec plusieurs embarcations. Une petite équipe du Service de la protection (SDLP) de la police nationale sera mobilisée aux côtés des gardes du corps saoudiens, ainsi que des effectifs discrets en civil. Selon le sous-préfet de Grasse, ces mesures sont appliquées à tous les chefs d'Etat venant en France. "Le roi d'Arabie Saoudite est à la tête d'un pays allié de la France (...) C'est l'un des dirigeants les plus protégés au monde", souligne Philippe Castanet. Une délégation estimée à un millier de ressortissants saoudiens est attendue dans le secteur de Vallauris Golfe-Juan. Cette arrivée massive de clients au fort pouvoir d'achat enchante les professionnels du tourisme locaux. "Il y a un vrai impact économique pour nous ainsi que les restaurateurs, les chauffeurs et tous ceux qui ont travaillé, notamment, sur les travaux dans la villa", dit Serge Reinhard, directeur de l'Hôtel Montaigne, un quatre étoiles de Cannes dont la moitié des chambres ont été réservées par des Saoudiens. L'immense domaine où va s'installer le souverain, souvent appelé "la maison du roi Fahd", qui y séjournait régulièrement, a été acheté par la famille royale saoudienne en 1979. Rita Hayworth y avait célébré son mariage en 1949 avec le prince Ali Khan. Depuis plusieurs semaines, de nombreux ouvriers s'y affairaient pour le remettre à neuf. (Edité par Emmanuel Jarry)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.