Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AREVA

4.50EUR
0.00% 
Ouverture théorique 2.00

FR0011027143 AREVA

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.00

  • clôture veille

    4.50

  • + haut

    0.00

  • + bas

    0.00

  • volume

    0

  • valorisation

    1 724 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    14.08.17 / 17:35:18

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.05

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.95

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AREVA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AREVA à mes listes

    Fermer

France-Le mari de Lauvergeon en examen dans le dossier Uramin

Reuters30/03/2016 à 11:50
    PARIS, 30 mars (Reuters) - Olivier Fric, époux de l'ancienne 
présidente d'Areva, a été mis en examen pour délit d'initié et 
blanchiment dans le cadre de l'enquête sur les conditions du 
rachat de la société minière canadienne Uramin, a-t-on appris 
mercredi de source judiciaire. 
    Le mari d'Anne Lauvergeon est soupçonné d'avoir réalisé une 
plus-value grâce à des informations dont il aurait bénéficié au 
sujet de cette opération, remontant à 2007, qui a tourné au 
fiasco financier pour Areva  AREVA.PA . 
    L'acquisition en question fait l'objet d'une enquête au 
parquet national financier (PNF) depuis février 2014 après le 
signalement par la Cour des comptes d'éventuelles irrégularités. 
    Un premier volet du dossier - celui pour lequel Olivier Fric 
est inquiété - porte sur des chefs d'escroquerie, d'abus de bien 
social, de corruption d'agent public étranger et de délit 
d'initié. 
    Le second volet concerne les chefs de présentation de 
comptes inexacts, diffusion d'informations fausses ou 
trompeuses, abus de pouvoir, faux et usage de faux. 
    Dans une interview au Parisien de mercredi, Anne Lauvergeon 
se défend d'avoir partagé des informations confidentielles avec 
son époux. 
    "Les règles de confidentialité chez Areva étaient très 
strictes. Les liens du mariage ne prévoient pas qu'on partage 
les secrets qui ne vous appartiennent pas", dit l'ancienne 
dirigeante. 
    "C'est l'ex-associé de mon mari, un ancien trader, qui 
gérait les fonds de leur entreprise et décidait des placements. 
Il a fait un grand nombre d'investissements, dans le secteur 
minier notamment", ajoute-t-elle. 
    Dans ce même entretien, Anne Lauvergeon justifie à nouveau 
le rachat d'Uramin par le fait que, selon elle, Areva "avait 
besoin de garantir l'approvisionnement en uranium de ses clients 
électriciens".  
    L'acquisition d'Uramin en 2007 pour 2,5 milliards de dollars 
(1,7 milliard d'euros) a contraint Areva à inscrire dans ses 
comptes en 2010 et 2011 des provisions d'un montant total proche 
de 1,9 milliard d'euros pour tenir compte de la dévalorisation 
des actifs de la société, consécutive à une baisse des cours de 
l'uranium et de ses réserves estimées. 
 
 (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées

0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.