Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Le gouvernement va vanter la mixité sociale en banlieue

Reuters25/10/2015 à 16:01

PARIS, 24 octobre (Reuters) - Manuel Valls et une quinzaine de ministres participent lundi aux Mureaux, commune populaire des Yvelines, à un comité interministériel qui devrait valider des mesures en faveur de la mixité sociale, notamment en matière de logement. Le Premier ministre devrait confirmer le durcissement de la politique à l'encontre des communes qui ne respectent pas le quota de 20% à 25% de logements sociaux imposé par la loiSolidarité et renouvellement urbain (SRU). Les communes doivent signer d'ici la fin de l'année un "contrat de mixité sociale" avec l'Etat, faute de quoi ce dernier "se donnera les moyens de reprendre la main", souligne-t-on à Matignon. "Il y aura des dispositions pour les communes qui assument leur refus de la mixité sociale". Au chapitre de l'emploi, le gouvernement devrait confirmer sa volonté de mettre en place un système de tests sur l'existence ou non de discrimination dans les recrutements de la fonction publique. Ce deuxième comité interministériel fera aussi le point sur la soixantaine de mesures lancées lors du premier rendez-vous du genre, en mars dernier, sur des thèmes aussi divers que l'éducation à la laïcité, la maîtrise de la langue française, l'aide aux associations ou le contrat "starter", qui permet aux employeurs d'Ile-de-France de bénéficier d'une aide portée à 45% du Smic pour l'embauche de jeunes en parcours vers l'emploi. Une semaine après la visite chahutée de François Hollande à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, et dix ans après les émeutes consécutives à la mort de deux adolescents à Clichy-sous-Bois, le gouvernement témoigne à son tour son intérêt pour les territoires marqués par le chômage, la pauvreté et le désoeuvrement. "La volonté du Premier ministre, c'est d'entrer dans un dialogue qui est la première marque de considération des quartiers", explique-t-on à Matignon. Aux Mureaux, Manuel Valls visitera un commissariat et plusieurs quartiers rénovés avant d'installer un Conseil national des villes, instance qui réunit des élus, des acteurs du monde économique et social et des habitants des quartiers situés en zone Politique de la ville. (Elizabeth Pineau, édité par Grégory Blachier)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M940878
    25 octobre16:20

    la mairie des Mureaux est en faillite , trop de pondeuses dans cette commune

    Signaler un abus

  • M940878
    25 octobre16:19

    bien sûr elle est imposée , mais on en veut pas

    Signaler un abus

  • M8252219
    25 octobre16:14

    Mixité sociale: comme pour les économies: l'exemple doit venir d'en haut. les élus et hauts fonctionnaire dans les banlieues serait excellent pour une mixité sociale. Mais on n'en entendra plus en parler.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.