1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Le gouvernement juge Balkany "irresponsable" sur Ebola
Reuters12/08/2014 à 15:09


PARIS, 12 août (Reuters) - Le ministère français de la Santé a dénoncé mardi des déclarations "fausses" et "irresponsables" du député-maire UMP Patrick Balkany, qui affirme sur son site internet que plusieurs cas de personnes contaminées par le virus Ebola auraient été signalés sur le territoire français. Cet élu proche de l'ancien président Nicolas Sarkozy cite à l'appui de ses dires des "sources médicales fiables" et demande aux autorités françaises de faire toute la clarté. "Ces déclarations sont non seulement fausses mais elles sont surtout irresponsables", a déclaré mardi l'entourage de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine. L'épidémie d'Ebola qui sévit en Afrique, une "urgence de santé publique de portée internationale", ne se prête pas aux "déclarations hasardeuses", ajoute-t-on de même source. Le ministère réaffirme, "de manière catégorique et ferme", qu'il n'y a à ce jour aucun cas confirmé d'Ebola en France et pas non plus de cas "possible" en cours d'analyse. Il assure être "d'une extrême vigilance" et promet la transparence. En tout état de cause, les règlements internationaux obligent tout pays à déclarer le moindre cas avéré dans les 24 heures à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un seul cas européen a été jusqu'à présent signalé, un missionnaire espagnol contaminé en Afrique et rapatrié à Madrid, où il est décédé. ID:nL6N0QI1ZK (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Gauvin45
    12 août18:30

    Ebola en arrivant à la frontière s'est dit, "non y'a pas d'espoir de croissance ici, allons voir ailleurs". Même les maladies veulent plus venir chez nous tellement c'est la misère.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer